Skier en Corse ? Oui c'est possible.  La Corse c'est ‘une montagne à la mer' donc c'est faire des sports d'hiver dans un cadre original sur la bien nommée Ile de Beauté avec la grandiose GR20 qui devient la Haute route en hiver. Entre les petites stations alpines et le grand défi de la haute route à 2000m il y des choses à faire à tous les niveaux. Et puis il y a les palmiers, la Méditerranée et les plages sans fin.

Freeride en Corse:

Manu Rioualec, 40 ans,  guide de haute montagne, expliqua à Onthesnow que ‘le meilleur moment pour skier en Corse est normalement en mars suivant les saisons, car les chutes de neige sont en général tardives à cause du climat'. D'après la FFS régionale, en Corse, le ski se gère au jour le jour, vous n'êtes pas à Val d'Isère, les dates d'ouverture des stations ne sont pas fixées à l'avance, c'est pourquoi vous devez consulter les sites web des stations ou téléphoner aux mairies et aux restaurants présents sur place. Cette année a été ‘la vraie cata' - ‘Le mois de mars est très doux' raconte Manu Rioualec. Par contre 2009 était une année avec un enneigement exceptionnellement abondant. Il y avait jusqu'à deux mètres.'

Il y a deux stations où l´on peut faire du ski alpin. La plus grande est le Val d´Ese, près de Bastelica à 51km d´Ajaccio.  La station de ski du Val d'Ese est installée à 1610 mètres d'altitude, au plateau du même nom. L'aménagement du plateau a commencé avec la création de la route d'accès dans les années 1970. Les infrastructures ont été installées à partir de 1976 avec la création des premiers téléskis. Au village, prenez la route panoramique D27A du Val d'Ese. Après 14 kilomètres de route goudronnée vous arrivez au parking de la station de ski. Au plateau d'Ese, il y a un chalet et des commerces où il est possible de louer des skis, snowboards, luges, etc. Depuis la saison de 2010-11 le domaine skiable a doublé avec huit kilomètres de piste et il y a maintenant une petite remontée mécanique pour les 3 à 5 ans. Il y a quatre pistes rouges, deux bleues, deux vertes et un petit snowparc. A l'école de ski ESF vous trouverez trois moniteurs. ‘Malheureusement les pistes ont été installées sur le versant face sud et quand il y a beaucoup de soleil la neige part assez vite' explique surfeur Stéphane Desjobert. ‘Néanmoins' il continue ‘il y a beaucoup d'enthousiasme parmi les glisseurs de la région, parce qu'en compensation, Ajaccio est si près. On peut être sur les pistes dans une heure, surfer sur la neige le matin et sur la mer l'après-midi - je l'ai fait.' En avril Stéphane, avec son associé Jean-Philippe di Grazia, sortent un magazine ‘Uzurf' sur les sports d'hiver en Corse. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caption Station de Val d'Ese.  Photo credit Commune de Bastelica

La deuxième station est Ghisoni Capanelle située sur la commune de Ghisoni, au lieu dit des Bergeries de Capanelle, à 1586 mètres d'altitude, la station s'étage de 1580 mètres à 1810 mètres, au sommet du téléski de Capaghiolu. Là il y a trois téléskis et sept pistes. L'accès est plus difficile que pour le Val d'Ese.

La troisième station, Haut Ascu entre 1400m et 1820m, plus au nord est  fermée depuis 1991 à la suite de dégâts des eaux importants. C'était la meilleure placée des stations quant à l'enneigement. Le comité régional de la Fédération Française de Ski espère que la station rouvrira prochainement. D'après des experts sur place il faudrait des sommes d'argents considérables et ils se permettent d'en douter.

Après le luxe des grandes destinations des Alpes, les stations Corses sont des attractions surprenantes avec ce mélange inhabituel de neige et soleil. Par contre la Haute Route ou Alta Strada est une attraction qui devrait attirer les randonneurs à ski de haut niveau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Haute Route: des vues sur toute la Corse. Photo credit J-P Quilici

On peut lire qu'en hiver, ‘le GR 20 se parcourt à ski. C'est un des raids les plus beaux mais aussi l'un des plus difficiles qui s'adresse à des skieurs et alpinistes confirmés, expérimentés et aptes à utiliser même dans des conditions difficiles le matériel d'alpinisme, piolets, crampons, cordes, broches à glace. Les étapes sont longues, la météo parfois fantasque, le confort restreint.  L'Alta Strada ou haute route à ski est praticable de février à avril'. En fait la haute route qui suit plus au moins la GR20 peut se faire en étapes. Il y a des sections très dures et d'autres au niveau de ceux qui ont l'habitude de faire des randonnées. Le tout est d'une beauté exceptionnelle.' Manu Rioualec explique qu'en tout ‘il y a quatorze refuges assez simples mais bien isolées contre le froid. Avec le bois de chauffage fourni par le parc régional chaque automne on peut passer des nuits confortables dans une bonne ambiance.' Avec son associé Eric Spécia, il accompagne régulièrement des ‘raids' d'une semaine dans les montagnes de l'ile.

Onthesnow a parlé avec Jean-Paul Quilici qui organise les sorties de raquettes et de randonnées. Il est le premier diplômé Guide de haute montagne sur l'ile. Comment ça s'est passé? - ‘Je me suis projeté en premier guide de haute montagne, c'était une sorte d'autonomisme une sorte de nationalisme. J'ai voulu que la montagne Corse ait des guides corses mais maintenant nous sommes une dizaine. Pour le diplôme je suis allé en France. Il n'y a que Chamonix pour ça ; il a fallu que je apprenne a travailler sur la glace. Pour moi la glace, je la connaissais dans le pastis, je n'avais jamais vu de glaciers mais c'est un diplôme national et il fallait passer par là et ça n'a pas était facile pour moi, mais bon avec beaucoup de persévérance et beaucoup de ténacité je y suis arrivé. J'étais très fier de rentrer en corse avec ma médaille de guide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Paul Quilici sur les Aiguilles de Bavella Photo credit  J-P Quilici

Ils m'ont traité comme tout le monde c'est un diplôme national. Bon un Corse qui débarque, ils y avaient quelques petits sourires bien sûr. Je me suis présenté trois fois. Depuis j'ai écrit beaucoup de livres toujours parlant de la montagne, de l'escalade, de randonnées. Il y en a sur l'hiver, sur la traversée en ski, des sorties sous les étoiles, des sommets... C'est ca qui m'a permit d'être ce que je suis. Je ne suis pas grand-chose mais je suis guide de haute montagne. Voilà.

On dit qu'il n y a pas assez de neige sur l'Ile pour les sports d'hiver - ‘J'ai tourné un film au mois de février pour la Télévision Suisse Romande qui va sortir en Septembre et si vous avez l'occasion de le voir vous allez voir la quantité d'enneigement et vous allez être surpris de voir la beauté de cette Corse sous la neige, et il y a la neige et il y a le froid...'

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Freeride à Haute Ascu. Photo Credit Montagnes de Corse

Vous organisez des tours en raquette dans les montagnes de Haute Corse. Est-ce qu'il faut être un grand sportif pour vous suivre ? ‘Non, vous savez les raquettes ce n'est pas le ski alpin. C'est assez facile au bout d'une demi-heure.  Quand on fait le tour en raquettes on voit la mer. Je vois le Golfe de Propriano et si je monte un peu plus haut je vois le Golfe d'Ajaccio... Si je change de versant je peux voir la mer orientale. Je vis au pied des Aiguilles de Bavella. Je suis dans le petit village de Quenza, 8km en dessus de Solenzara. Je travaille un peu avec mon expérience avec mes clients, ça me permet de donner une image autre que le GR20. Je sors un peu des terrains balisés.

Est-ce que la haute route est vraiment un grand défi ? ‘La haute route on la fait en partant d'Asco. Ca dure une semaine. Si vous faites le tout, du nord au sud, ça fait facilement 12 ou 14 jours Vous savez, pour les vacances  maintenant les gens prennent une semaine. Et en plus, la partie sud est moins difficile. C'est vrai la partie nord est assez alpine et difficile à traverser.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une meteo parfois fantasque. Photo credit J-P Quilici

La conclusion de Jean-Paul - ‘Si vous voulez faire le grand ski alors vous allez à Val Thorens où il y a des refuges chauffés Vous allez faire Chamonix-Zermatt ; vous avez le chauffage central dans les gites, les pantoufles le soir. Mais si vous voulez faire le ski d'aventure, sortir un petit peu des chemins battus venez en Corse et je vous ferai découvrir de très beaux endroits où il  y a la mer dans chaque vue.

Quelques liens utiles : --

Jean-Paul Quilici - www.jpquilicimontagne.com; www.canyoningencorse.net

Manu Rioualec et Eric Specia - Montagnes de Corse - www.montagnesdecorse.com

Station Val d'Ese - www.ski-bastelica.com Tel: 04 95 10 11 20 or 04 95 22 54 92

Station Ghisoni Capanelle - http://www.suwa.fr/spots/terre/ski-et-snow/station-ski-ghisoni

Parc naturel régional Corse  - www.parc-naturel-corse.com/

Pour la sortie d' Uzurf magazine consultez Facebook Francis Uzurf Ajaccio.