Vous, et vos enfants, avez besoin d'énergie pour skier toute la journée. Commencez avec un bon petit déjeuner avant d'attaquer les pistes. Essi Kenttala, spécialiste en nutrition du Colorado, conseille des carbohydrates complexes comme des légumes, des fruits et des céréales. "Ils seront votre source principale d'énergie pour tous ce que votre corps entreprend. Evitez les sucres et les bons bons puisqu'ils n'ont aucune valeur nutritionnelle. Mangez des flocons d'avoine chauds avec des fruits rouges au petit déjeuner." Elle recommande aussi du beurre d'arachide, de la dinde et des yaourts avec un contenu faible en graisse.

Les enfants de l'école de ski de Stratton Mountain dans le sud de Vermont bénéficient de plusieurs pauses snack pendant la journée. Alison Cummings a dirigé le programme pour les juniors âgés entre 4 et 14 ans pendant 27 années. Les enfants font une pose pour le chocolat chaud en milieu de matinée, un bon déjeuner et un snack en milieu d'après-midi.

Alison pense que c'est une bonne idée de mettre quelque chose dans la poche des enfants pour manger dans les télécabines. Elle suggère des raisins secs, une barre Granola, Mozzarella, les biscuits fourrés de figues ou des tranches de pomme. C'est mieux de leur donner quelque chose de valeur nutritionnelle plutôt que des bonbons et n'oubliez pas de le mettre dans une poche intérieure pour éviter que ça gèle.

"Pas de carbohydrates, pas d'action ! Si vous n'avez pas ingéré des carbohydrates vous risquez d'être fatigué. Gardez votre taux de glycémie à un niveau correct à fin d'éviter une chute d'énergie qui peut causer des symptômes de fatigue, trouble de la vision et tremblements. Vous n'avez pas besoin de ça sur les pistes." Autres suggestions - bagels, carottes, céleri, fruit sec et noix.

Il faut que la famille décide si on mange dans un restaurant ou emmener un pique nique. Vous pouvez faire des sandwichs et emporter des snacks sains dans votre sac a dos pour votre déjeuner. Certaines stations ont des endroits désignés pour manger vos pique-niques sur place. Au fait vous pouvez mélangez restaurants et pique-niques.

Essi Kenttala vous conseille d'éviter la graisse et les frites. Si vous mangez un repas riche en gras vous allez sentir trop fatigué pour faire du ski après. Alors remplacez les frites par les carottes. Elle dit que de plus en plus les restaurants offrent des choix de ce genre.

A Vail Mountain, Colorado il y un restaurant spécialement pour les enfants. Il s'appelle Chaos Canyon Kids' Café situé dans le complexe Mid-Vail dédié à la restauration. Chaos Canyon est conçu pour les enfants et leurs familles.  C'est là que les moniteurs de ski emmènent leurs classes pour manger. Il y a un comptoir pour les salades et les pommes de terre en robe de chambre, burgers, morceaux de poulet panné, biscuits et encore. Il y a un prix fixe. C'est simple et très commode. Les enfants et les adultes l'adorent.

En même temps c'est une bonne idée pour les parents de porter quelques en-cas dans leurs poches pour garder les enfants tranquilles. Faites beaucoup de poses et buvez beaucoup d'eau parce que vous êtes en altitude.

Kentalla ajoute qu'il faut boire beaucoup d'eau quand vous skiez. "Boire beaucoup d'eau ou 100% pur jus de fruit. La moindre déshydration emmènera beaucoup de fatigue. Vous vous sentirez fatigué même si vous manquez que 2 % de votre niveau d'hydration normale."

Ed Burke Ph. D. et John Seifert Ph.D. démontrent dans leur article ‘Buvez ! L'importance de hydration pour les skieurs' que  les skieurs doivent consciemment maintenir leur niveau d'hydration, "l'acte de skier, avec des niveaux d'efforts élevés, dans l'air froid et sec de la montagne, rendent les skieurs  susceptible a la déshydration et les effets négatifs qui vont avec. La déshydration, qui survient quand le corps perd du fluide plus vite qu'il l'ingère, est probablement la première cause de fatigue pendant une longue journée de ski."

Ils ont écrit, "même les moindres degrés de déshydratation peuvent affaiblir la performance physiologique et diminuer la performance du skieur. De plus, la déshydratation peut contribuer aux accidents, blessures, hypothermies, gelures et le mal aigu de montagne."