Les vacances de février se sont terminées en France et le bilan de la fréquentation des stations varie selon les massifs, les Vosges prenant une grande partie de la clientèle cette fois-ci.

Les Vosges ont vu une augmentation de fréquentation de huit pour cent par rapport à l'année dernière, malgré un enneigement tardive. Le nombre de clients de Benelux et de l'Ile de France ont notamment augmenté.

Philippe Poirot, directeur de l'office de tourisme de La Bresse explique cette tendance, "Je pense que la proximité a joué un rôle. Aussi avec la crise, nos tarifs moins élevés que certaines stations alpines ont été plus attractifs pour les parisiens."

Les stations des Vosges ont aussi beaucoup investi dans leurs infrastructures ces dernières années, en particulier avec l'installation des canons à neige, contribuant à la fiabilité de leur enneigement.

Les stations des Alpes du Sud ont vu leur fréquentation augmenter de 3 pour cent et ont aussi profité d'un meilleur ensoleillement que les stations des Alpes du Nord.

Ces derniers ont en effet vu le nombre de skieurs baisser, avec moins sept pour cent pour des stations comme Courchevel et Val d'Isère, et un net recul de fréquentation par les touristes britanniques.

Un excellent enneigement sur tous les massifs français a contribué à une meilleure répartition des clients. Selon Jacques Guillot, président de Ski France, ceci a "sans doute privé les stations de haute altitude d'une clientèle de rapport."

En savoir plus sur La Bresse Hohneck; en savoir plus sur Courchevel; en savoir plus sur Val d'Isère.