La 3e édition des Winter X Games Tignes aura battu tous les records d’affluence avec un public venu en masse, 103.500 personnes sur trois jours de compétition intense et explosive.

Point d’orgue de cette édition la présence de la légende du snowboard Shaun White qui aura été couronné par deux médailles d’or en SuperPipe et Slopestyle, premier athlète des Winter X Games Tignes à remporter 2 médailles d’or.

Winter X Games 2012 - Finale Ski SuperPipe Hommes

Le jeune Américain Torin Yater-Wallace remporte cette finale du SuperPipe avec un run impressionnant d'amplitude et de technicité noté à 95 points. La bonne surprise vient de Thomas Krief qui termine deuxième ! David Wise, vainqueur du SuperPipe aux Winter X Games d'Aspen en janvier dernier, ne parvient pas à décrocher l'or et se contente de la troisième marche du podium.

Devant les 31 700 spectateurs présents pour cette finale nocturne, une belle double histoire s'est écrite dans le SuperPipe : Torin Yater-Wallace décroche sa première médaille d'or aux Winter X Games Tignes et Thomas Krief valide les espoirs investis en lui depuis des années.

Dès le premier run, Torin impose son rythme avec un score de 93 points. Derrière lui, le Français Thomas Krief tient bon avec 87,66 points qui le mettent en confiance. Dès le deuxième run, ils sont rejoints par Justin Dorey et David Wise. Ces quatre skieurs forment le peloton de tête qui se dispute le podium. Au second run, Torin trébuche et Thomas Krief, survolté par son premier run et motivé par le clan français (son coach Greg Guénet, Kevin Rolland, Xavier Bertoni et Ben Valentin) se prend à rêver d'un podium. "Ils m'ont mis les crocs", explique-t-il, et c'est un run qui lui amène 91,66 points, assez pour le placer confortablement en seconde position. "Je n'avais pas la pression du favori, j'ai skié pour moi, je voulais me surpasser, c'était mon but. C'était une bataille contre moi-même. Je suis content de la médaille, quelle que soit la couleur. Je suis aussi content de la façon dont j'ai modifié mon état d'esprit en m'imaginant, pour la première fois, capable de gagner", ajoute-t-il.

Au troisième et dernier run (seul le meilleur run est retenu pour le classement final), tout va se résoudre dans une configuration assez originale : il reste trois skieurs à courir, les trois premiers, autrement dit leur prochain run à chacun va déterminer de quelle couleur est leur médaille. Torin enfonce le clou en améliorant son premier run avec 95 points dans un run d'une amplitude folle. Il sécurise sa première place alors que Thomas craque en milieu de run et que David Wise n'améliore pas son score. Le podium est dorénavant fixé : une première médaille d'or aux Winter X Games Tignes pour le surdoué du pipe, Torin, et une première médaille pour celui qui est dorénavant la tête de liste des skieurs de half-pipe français, Thomas Krief.

  

Winter X Games 2012 - Finale Ski SuperPipe Femmes

La Canadienne Roz Groenewoud remporte le SuperPipe féminin des Winter X Games Tignes, devant l'Américaine Devin Logan et Anaïs Caradeux la Française.

C'est sur le dernier run, à la toute dernière minute que le podium s'est constitué. Durant toute la durée de la finale Roz et Devin se sont disputées la première place : Roz étant en tête au premier run, Devin la remplaçant au deuxième run. Dans le troisième run, Roz a scoré 89,33 points grâce à un run très technique comprenant un gros air en mute, un 900, un 540 back to back (sur les deux murs du SuperPipe), un 720 et un switch 540. Malgré un run solide réalisé avec style et amplitude, Devin Logan et son beau mac twist doivent se contenter de la seconde marche du podium. Devin Logan s'estime quand même contente de sa médaille d'argent : "Je savais que je devais augmenter mon score sur mon dernier run et je l'ai fait. J'étais très stressée quand Roz a droppé pour son dernier run. Je savais qu'elle avait le run le plus technique mais je ne suis pas déçu, il y a toujours une prochaine fois…"

Anaïs Caradeux (médaille d'argent en 2011 et médaille de bronze en 2010 aux Winter X Games Tignes), après avoir chuté dans ses deux premiers runs, reprend confiance et saisi sa dernière chance en haut du superpipe. "Je me suis isolée avant mon dernier run, j'ai regardé les montagnes et je me suis calmée. Un jour Sarah (Burke) m'avait dit qu'il fallait profiter de chaque moment alors j'ai ridé sur mon 3e run comme à un entrainement, sans pression" commente Anais à l'occasion de la conférence de presse. Elle a donc tout donné dans son troisième run, avec de la hauteur dans ses tricks, pour décrocher une note de 85 points et déloger la Suissesse Virginie Faivre de la troisième place du podium.