Mathieu Crepel, snowboarder pro  

Parrain de Mountain Riders depuis 5 ans, snowboarder professionnel (2nd en half pipe aux X Games 2010 !), Mathieu Crépel est engagé pour protéger son espace de jeu préféré : la montagne ! Chaque année il participe au ramassage de La Mongie, dans les Pyrénées. Pour Mathieu nous ne pouvons pas parler de montagne sans parler d'océan car il insiste sur l'importance du cycle de l'eau…pas un mot de plus, découvrez son engagement en vidéo !


  

Liv Sansoz, championne du monde d'escalade !  

Liv a été deux fois championne du monde et trois fois vainqueur de la coupe du monde au général. Après des années de compétition, Liv est revenue à la montagne sous sa forme plurielle : Alpinisme, ski, ski de randonnée, parapente et bien sur escalade en montagne. "Nous évoluons sur un terrain de jeux exceptionnel par sa beauté, sa diversité, ses  richesses et ses ressources. C’est un privilège, pas un mérite. Encore moins un dû.  Le respect de notre environnement passe par une prise de conscience de sa fragilité  et de l’impact de nos actes. A nous d’en être responsables." Liv, pour toi que veut dire " Grimper "responsable" ?

Grimper "responsable" c'est quoi ?
"Soyons honnête, tous les sportifs prennent leur voiture ou l'avion pour rejoindre des sites exceptionnels où assouvir leur passion. C'est notre point faible. Pour ma part je ne prends plus l'avion pour de courts séjours. Je reste au minimum trois semaines sur place, souvent six. Pour la voiture c'est pareil. Au delà de deux heures de route il faut rester au minimum deux journées, voire plus. Et puis on essaye de covoiturer un maximum.
Ensuite, grimper responsable c'est respecter : respecter les lieux, respecter les locaux. Ne pas laisser trop de traces, respecter les endroits où se garer, les chemins privés. Consommer local et faire tourner les petits commerces.
"

Tous les jours, au quotidien, que fais tu pour limiter ton impact ?
"Mon point faible c'est la voiture. Pour le moment, même si j'essaye de me limiter, je roule beaucoup. Il faut que je mette plus de volonté et d'énergie pour diminuer certains de mes déplacements qui ne sont pas essentiels.
De fait, j'utilise de plus en plus mon vélo. C'est en train de devenir quelque chose d'automatique et de plaisant alors qu'au tout début ça représentait un peu une contrainte. Pas facile de changer ses habitudes ;)
A côté de cela, oui bien sûr, je fais attention au tri, j'ai un compost, je fais attention à mon utilisation de l'eau, d'électricité, etc.
"

Intégralité de l'interview de Liz Sansoz sur le site de Mountain Riders >>

   

Polo Delerue, médaillé de bronze au Jo de Turin  

Polo, snowboarder, est depuis plusieurs année présent sur le ramassage de St Lary. C'est est un rider conscient et engagé, pour lui "la prise conscience passe par l’investissement de chacun des acteurs de la montagne : Au boulot !".

Polo pourquoi es tu parrain des ramassages ?
«Tout simplement parce que tous les hivers beaucoup de personnes se rendent en montagne, les gens ont de plus en plus conscience qu'il faut respecter la montagne dans laquelle on évolue, on s'amuse, par contre ce qui est sûr et certain c'est qu'à la fin de l'hiver il reste des tonnes de déchets... Si on aime s'amuser il est important d'en assumer un minimum de conséquence, il faut jouer le jeu c'est à dire se mobiliser sur les ramassages de fin de saison».


  

La chasse aux déchets continue !

La chasse aux déchets n'est pas terminée, il reste encore quelques dates...

AOÛT 2011 Station Contact
- le 05/08 Morillon
- le 13/08 Auron Lionel KARAKOZIAN

   

SEPTEMBRE 2011 Station Contact
- le 29/09 Saint Léger les Mélèzes Sarah MALLIER