Eco Guide des stations de montagne

Transport : Seules 16% des stations ont mis en place des offres spécifiques pour inciter les vacanciers à pratiquer le covoiturage pour se rendre en station. Il est urgent de proposer des alternatives au « tout voiture » pour se rendre en station.

Energie : 28% des stations agissent afin de limiter la pollution lumineuse sur leur territoire. Protéger le ciel nocturne est une nécessité pour l’homme ainsi que pour la faune et la flore.

Aménagement : 28% des stations ont un bâtiment respectant les exigences de la démarche HQE (Haute Qualité Environnementale). Cela représente 22 points de plus que l’an dernier, néanmoins, les efforts à fournir sur la performance énergétique des bâtiments sont encore immenses car la moyenne de la consommation des logements en montagne est de 300 kWh/M2/an (par rapport à 40kWh/m2/an pour un batiment HQE)

Eau : Alors que l’eau est une ressource rare en montagne, seulement 16% des stations récupèrent l’eau de pluie. En plus d’être gratuite, cela permet de préserver les ressources locales : sources, ruisseaux, lacs, etc.

Déchets : 81% des stations possèdent un système de tri sélectif. Néanmoins, seul 51% d’entres elles mettent à disposition des vacanciers de l’information sur les consignes de tri locales.

Social : A peine 21% des stations ont des infrastructures adaptées à l’accueil des personnes en situation de Handicap et à mobilité réduite. Il est important de ne pas oublier que cela concerne près de 35% de la population française (parents avec poussettes, femmes enceintes, seniors, blessés…)

Territoires : Dans seulement 9% des stations, les hébergeurs sont engagés dans une démarche de diminution de leur consommation d’eau et/ou d’énergie.

Retrouvez toutes les infos sur : http://www.mountain-riders.org/_ecoguide/

 

Eco Guide du matériel de montagne

Social :
- Seulement 17% des marques mettent à disposition des clients des informations sur les conditions dans lesquelles les produits sont fabriqués.
- A peine 19% des marques proposent des renseignements sur le lieu où les produits sont fabriqués.
Dans les deux cas, la seule information qui est toujours disponible c’est le prix. Mais ce n’est pas suffisant pour faire un choix responsable. A nous de réclamer auprès de nos détaillants et fabricants des informations différentes.


Environnement :
La production est l’étape où les marques peuvent agir le plus facilement pour réduire leur impact environnemental, comme donneur d’ordre ou comme propriétaire de l’outil de production. Pourtant seulement 24% des marques travaillent avec des fournisseurs et des sous-traitants dont les activités sont certifiées. Et à peine 21% d’entre elles sont engagées dans une démarche globale de contrôle et de réduction de l’impact environnemental de leur outil de production.


Eco conception :
Aujourd’hui toutes les marques proposent des produits contenant des matières premières renouvelables/recyclables/recyclées. Dans un peu plus d’un tiers des cas, ces produits représentent plus de 25% du volume de leur production. C’est encore trop peu !
Alors que le transport représente la 1ère source d’émissions de gaz à effet de serre en France, à peine 17% ont entrepris un travail de fond sur leur chaine logistique en favorisant les modes de transport doux et en réduisant au maximum le recours au transport aérien.

Retrouvez toutes les infos sur : http://www.mountain-riders.org/_ecoguide/