Réunis ce dimanche 12 décembre à Annecy, les membres du Conseil de surveillance, Sophie DION, Conseillère Sport du Président de la République, Denis MASSEGLIA, Président du CNOSF, Gwendal PEIZERAT, représentant du Président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Luc RIGAUT, Maire d’Annecy, Eric FOURNIER, Maire de Chamonix, autour de Christian MONTEIL, Président du Conseil de Surveillance et du Conseil général de la Haute-Savoie, Edgar GROSPIRON, Directeur général de la candidature, Jean-Claude KILLY, Membre français du CIO et Bernard Accoyer, Président de l’Assemblée Nationale, ont assisté à cette séance exceptionnelle du Conseil de surveillance. Tous ensemble, ils ont fait un point détaillé de l’état d’avancement de la candidature et ont décidé de tout mettre en oeuvre pour renforcer sa stratégie de promotion internationale, afin de gagner le 6 juillet prochain à Durban.

A l’issue d’une très longue séance de travail, le Conseil de Surveillance d’Annecy 2018 a confirmé son ambition de poursuivre la candidature française aux Jeux Olympiques d’hiver. Compte-tenu de l’énorme plus-value apportée pour la promotion du territoire et des valeurs olympiques, il est donc acquis que la candidature française remettra un dossier, le 11 janvier au CIO.

En lien avec Jean-Claude Killy et Bernard Accoyer, le Conseil de Surveillance a établi un nouveau budget qui atteint désormais 20 millions d’euros.

Le Conseil de Surveillance a en outre acté le souhait exprimé par Edgar Grospiron de quitter ses fonctions de Directeur Général tout en demeurant à disposition de la candidature.