Bulletin rédigé et communiqué par Météo France 

Risque d'avalanches dans les Alpes Maritimes

Risque fort, niveau 4 sur le Mercantour et Sur le Haut-Var/Haut-Verdon
- Les précipitations sont maintenant terminées les cumuls de neige au cours des dernières 48h sont de l'ordre de 40 à 60 cm sur Mercantour et 30 à 40 sur le massif du Haut-Var/Haut-Verdon

- Des départs naturels sont encore envisageables après les chutes dans les pentes raides surtout avec les premiers rayons de soleil. Le vent fort de Nord a encore surchargé les faces Sud, la neige mobilisable est importante et part jusqu'à la couche glacée.

- Le risque fort est sans conteste justifié par la fragilité des plaques en tous secteurs
Sur les versants Nord la neige a été travaillée par un vent modéré plutôt dans la journée de mardi, dans ce secteur les champs de neige d'aspect poudreux cassent en plaques friables.
Mercredi, un vent très fort a surchargé les faces Ouest et Sud, ces plaques plus dures reposent sur de la neige tendre et sont sensibles au passage d'un seul skieur. Partout la neige récente repose sur de la glace près des sommets et les ancrages sont moins épais en arrivant vers les cols ou les crêtes

-A noter, que c'est dans le Mercantour que l'on trouve le plus de pentes d'altitude gelées et les quantités de neiges fraîches les plus importantes.

Risque d'avalanches dans les Hautes-Alpes et les Alpes de Haute Provence

Risque marqué, niveau 3 sur tous les massifs (Dévoluy, Ubaye, Champsaur, Queyras, Thabor, Pelvoux)
Au-dessus de 1600/1800 m, les chutes de neige de ces dernières 48 h avoisinent 15/25 cm en général jusqu'à 30 cm dans le Champsaur, Dévoluy, Écrins, Queyras et Ubaye. Un vent assez fort de secteur sud à sud-ouest puis sud-Est a accompagné ces chutes et formé des accumulations parfois importantes.

Ces plaques, dures ou friables, semblent particulièrement fragiles dans les versants froids en raison de la présence de sous couche sans cohésion au-dessus de 2000/2200 m environ. Le passage d'un seul skieur ou randonneur peut alors suffire à déclencher une avalanche et les quantités de neige mobilisables ne sont pas négligeables.

Bulletin rédigé et communiqué par Météo France