Avec un temps de 1 min 46 sec 64/100, Jean-Baptiste Grange a devancé le Suédois Andre Myhrer de 33 centièmes et le Croate Ivica Kostelic de 97 centièmes.

Jean-Baptiste Grange, qui s'était blessé au genou droit en décembre 2009 aux Etats-Unis et avait été opéré en janvier dernier, n'avait plus couru dans sa discipline de prédilection depuis sa 3e place à Levi, le 15 novembre 2009. Le skieur de Valloire a réalisé un véritable exploit qui témoigne d’un sacré mental et d’une grosse confiance en ses moyens.

Meilleur temps sur le premier parcours, le Savoyard avait en quelque sorte annoncé son succès. En effet, à chacune de ses six victoires en slalom sur le circuit majeur, Jean-Baptiste Grange a toujours réalisé le scratch sur le premier parcours.

Médaillé de bronze aux JO, Myhrer a signé le meilleur temps sur le second parcours tracé par l'entraîneur français Stéphane Quittet. Le suédois entame la saison de très belle manière avec sa seconde place devant le régulier Ivica Kostelic.

On retrouve aux places d’honneur l’italien Christian Deville excellent 4e avec son dossard 27. Il est suivi par l’autrichien Pranger, qui sauve son équipe, et par le suisse Silvan Zurbriggen.

La "piste noire" de Levi a été fatale à la Wunderteam autrichienne, qui avait déjà perdu la plupart de ses leaders en 1ère manche. Champion olympique à Whistler (Canada), l'Italien Giuliano Razzoli a également été une des victimes illustres de la 1re manche.

Dans le sillage de leur leader victorieux, les Français ont été bien présents. Julien Lizeroux s'est classé 10e, à 2 sec 12/100, Steve Missilier a terminé 12e. Egalement qualifiés pour la seconde manche, Thomas Mermillod-Blondin et Anthony Obert se sont classés 21e et 24e