Histoire de la Transmaurienne

La Transmaurienne-Sybelles est une des épreuves doyennes du calendrier VTT français. Lancée en 1988, le cru 2010 en sera la 22ème édition. Chaque année, le programme et les parcours sont modifiés et affinés afin d’offrir à chacun un évènement VTT exceptionnel…
Chaque nouvelle édition est donc l’occasion de faire découvrir aux amateurs de VTT cet exceptionnel massif alpin que sont Les Sybelles : des paysages grandioses aux pieds des Aiguilles d’Arves, emblèmes de la vallée…

La Transmaurienne-Sybelles, une épreuve de caractère

Au fil du temps, la Transmaurienne-Sybelles a toujours souhaité conserver son identité forte et un caractère exceptionnel. Un choix délibéré de l’organisation pour une épreuve hors du commun.
Des grands coureurs internationaux aux vététistes plus modestes, tous se retrouvent sur la Transmaurienne-Sybelles, avec pour seul dénominateur commun l’envie de se frotter à une course exigeante où le goût de l’effort, le dépassement de soi et la bravoure sont des qualités incontournables…
Avec une réputation bâtie dans le cadre exceptionnel de la vallée de la Maurienne en Savoie, la Transmaurienne-Sybelles a toujours mis un point d’honneur à respecter ses compétiteurs… Les montagnards connaissent trop bien le prix de l’engagement physique pour ne pas considérer tous les pilotes engagés de la même manière, du premier jusqu’au dernier. A la Transmau’, comme finisse toujours par l’appeler les participants, on attend que le dernier soit là pour remettre les prix.
Parti d’une envie de mettre en valeur cette vallée à la frontière avec l’Italie, la Transmaurienne-Sybelles a grandi petit à petit en s’ouvrant sur tous les publics.

Aujourd’hui, la Transmaurienne-Sybelles c’est :

- Le raid VTT d’altitude : compétition chronométrée sur 5 jours / 5 étapes.
La formule reine en quelques sortes… 2 parcours (un grand et un petit) sont proposés, à choisir en fonction de sa catégorie. Pour 2010, la labellisation UCI (Union Cycliste Internationale) permet à l’épreuve de figurer au calendrier officiel international. L’affectation de points UCI Cross Country aux 25 premiers du classement général final est synonyme d’une belle confrontation entre des coureurs de niveau international. Ces points déterminent également les quotas de participation pour les Jeux Olympiques, et nous serons à J-2 ans des JO de Londres…

- La formule Randonnée : proposée en parallèle de la compétition, elle permet de pratiquer le VTT dans un cadre exceptionnel, en oubliant le chrono et la pression de la compétition, pour ne conserver que le plaisir et la découverte ! Le Label Rando d’Or du dimanche 8 août permet de rendre accessible à tous la découverte du massif des Sybelles à VTT, grâce à l’utilisation des remontées mécaniques !

- La Transmôme : Organisée sur les sites d’arrivée d’étape et destinée aux jeunes compétiteurs âgés entre 9 et 16 ans, la Transmôme permet aux VTTistes en herbe de découvrir les différentes disciplines du VTT.

- Le village animations : Chaque jour sur les arrivées d’étape, l’organisation de la Transmaurienne-Sybelles propose à tous, grands et petits, et gratuitement, tout un éventail d’animations sportives. Car la Transmaurienne-Sybelles est non seulement un évènement à vivre en tant que participant, mais aussi en tant que spectateur ! Initiations escalade, château gonflable, BMX, VTT, autant d’animations gratuites et ouvertes à tous !

Quelques participants pour l'édition 2010 de la Transmaurienne-Sybelles

Pour 2010, de nombreux teams VTT français et internationaux seront présents :
-Le Team G-Skin Deforche (Belgique) - Miguel Martinez (Champion Olympique en 2000), Björn Brems …
-Le Team Lingier Versluys (Belgique) - Nicolas Vermeulen, Kevin Vanhoovels…
-Le Team BH SR Suntour (France) -Julien Saussac (vainqueur 2010), Arnaud Grosjean, Steven Garcin…
-Le Team VTT Lozère (France) - Nicolas Bouchet (vainqueur 2009), Robin Defever…
-Le Team Egobike (France) - Frédéric Frech, Florent Pelizzari…
A souligner également, une forte proportion de participants étrangers (près de 40 %), en tête desquels nous retrouvons la Belgique, la Suisse, et les Pays Bas.

La Transmaurienne-Sybelles en chiffres

Distances et dénivelés :
Pour le Grand parcours : 167 km pour 10 000 m de dénivelé positif et 10 050 m de dénivelé négatif.
Pour le Petit parcours : 113 km pour 6 550 m de dénivelé positif et 7 500 m de dénivelé négatif.

Une aventure humaine :
Tout au long de l’épreuve, l’organisation LVO mobilise autour d’elle plus de 400 bénévoles (une centaine par jour se mobilise pour faire vivre l’événement), une équipe de 12 médecins/secouristes, 2 cameramen, un attaché de presse, un photographe, une quinzaine de moto trial, une équipe logistique de 15 personnes… Sans oublier les personnels des Offices de Tourisme, des remontées mécaniques du domaine et tant d’autres qui viennent prêter main forte afin d’accueillir dans les meilleures conditions possibles les participants à la course et leurs  accompagnants.

Ravitaillement :
La Transmaurienne-Sybelles, c’est aussi :
- 50 kilos de crudités - 50 kilos de pâtes
- 200 kilos de pommes - 200 kilos de bananes
- 80 kilos d’oranges - 80 kilos de poires
- 300 tranches de rôti de porc
- 80 kilos de salade de pâtes
- 450 litres de Coca Cola
- 25 kilos de pâtes de fruits - 20 kilos de chocolat
- 20 kilos d’abricots secs - 20 kilos de raisins secs - 20 kilos de pruneaux
- 35 kilos de pain d’épice - 40 kilos de quatre-quarts
- 1200 barres énergétiques
- 20 kilos de saucisson sec
- 6000 gobelets en plastique - 1200 assiettes en plastique - 1000 sets de table
- 100 sacs poubelle de 100 litres
Autant de victuailles répartis sur les repas pris en commun par les participants et l’organisation et sur les points de ravitaillement destinés aux participants pendant l’épreuve.

Vidéo/Teaser de la Transmaurienne-Sybelles 2010