Kilian Jornet : un homme exceptionnel embarqué dans une aventure individuelle tout aussi exceptionnelle, à travers une série d’étapes de trail running. Salomon décide de l’accompagner dans sa quête en lui apportant le soutien moral et matériel nécessaire.

La Corse, véritable écrin de verdure et de roches surgissant de manière spectaculaire de la mer Méditerranée, est célèbre pour ses paysages remarquables et son sentier de grande randonnée considéré comme le plus difficile d’Europe. Un fait qui n’a pas échappé à Kilian qui l’a choisi comme parcours inaugural de la Kilian’s Quest.

Véritable montagne dans la mer, surmontée du Monte Cinto qui culmine à 2710 mètres, l’île que les Grecs nommaient Kallisté, « la plus belle », porte aujourd’hui le surnom mérité « d’Île de Beauté », grâce à ses 1000 km de côte dont 300 km de plages de sable fin et ses nombreuses merveilles naturelles parfaitement préservées grâce à son statut de parc national. Les passionnés de sports de plein air du monde entier y viennent en foule pour profiter de ses eaux azurées et explorer ses hautes montagnes et ses vallées à la végétation luxuriante grâce au réseau de chemins et de sentiers de randonnée sans équivalent qui sillonne cette île paradisiaque. Le plus connu d’entre eux est le légendaire GR20.

Parlez du GR20, le sentier de grande randonnée le plus difficile d’Europe, à n’importe quel amateur de randonnée et vous verrez ses yeux s’illuminer tandis qu’il vous raconte quand il l’a fait ou quand il prévoit de le faire – telle est la réputation de ce sinueux parcours de haute altitude qui serpente sur toute la longueur de la Corse. Le GR20 a été créé en 1972 et attire chaque année des milliers de randonneurs désireux de découvrir les spectaculaires paysages de l’intérieur de l’île, au cœur du parc national. Rares sont ceux qui terminent ce parcours en moins de 5 jours et plus rares encore les quelques intrépides qui tentent de parcourir sans s’arrêter ce chemin accidenté suivant l’épine dorsale de la Corse – Kilian a décidé de faire encore mieux en tentant de battre le record de 36h 53m 4sec établi par Pierre Santucci en 2005.

Courir à pleine vitesse sur ce parcours d’environ 200 km, dont le point culminant se situe à 2225 m d’altitude et dont le dénivelé total s’élève à environ 12 800 mètres, est un véritable test d'endurance et d’aptitude technique à la course de vitesse. Une succession de 15 sommets, dont 6 de plus de 2000 m, séparent Kilian du record, sans parler des nombreux impondérables pouvant venir compliquer un tel exploit sportif en pleine nature. Kilian aura la chance de bénéficier de la lumière du jour pour grimper les premiers sommets très accidentés de la partie Nord considérée comme la plus difficile du fait de ses sentiers escarpés et rocailleux, mais dès la tombée de la nuit, il devra rester extrêmement concentré pendant sa course où il aura la lune pour seule compagnie. Courir dans l’obscurité n’est pas le seul souci de Kilian, la dernière partie, au Sud, comprend certes moins de hauts sommets mais les descentes relativement longues mettront ses genoux à rude épreuve. Le record est à portée de main et Kilian adore les défis...

A lire aussi :
Kilian's Quest, une fabuleuse odyssée montagnarde