Tessa Worley : Le grand public va devoir apprendre ce nom de la nouvelle venue dans le monde du ski. Certes, la jeune française n’est pas une inconnue pour les puristes puisqu’elle dispute des courses de Coupe du Monde depuis février 2007 et son premier slalom géant en Sierra Nevada. Mais la skieuse haute-savoyarde est entrée ce samedi dans le cercle beaucoup plus restreint des championnes, celles qui ont accroché une victoire à leur palmarès. A la surprise générale, la native d’Annemasse, 6e de la première manche, a en effet réussi un deuxième parcours parfait sur les pentes d'Aspen, dans le Colorado.

L'énergique skieuse du Grand Bornand, de père australien et de mère française, a pris tous les risques dans la seconde manche pour battre de 28/100 de seconde l'excellente spécialiste Finlandaise Tanja Poutiainen, déjà 2ème du premier slalom géant de la saison à Soelden voici un mois, alors que l'Autrichienne Elisabeth Görgl prenait la 3ème place à 71/100. En tête à mi-course avec une demi-seconde d’avance sur Lindsey Vonn, alors leader, elle accélérait encore sur le bas de la pente pour franchir la ligne d’arrivée avec près de neuf dixièmes d’avance sur l’Américaine.

Une superbe performance pour celle dont le meilleur résultat en Coupe du Monde jusque-là était une 5e place en slalom en octobre 2007 à Sölden.