Le Norvégien Aksel Lund Svindal s'impose pour la 17e fois de sa carrière et remporte pour la première fois cette descente Canadienne qui ouvre traditionnellement la saison des épreuves de vitesse.

Déjà à son affaire lors des deux entrainements chronométrés, Svindal a rendu aujourd'hui une copie parfaite sous le soleil des Rocheuses. Le Norvégien n'a commis aucune erreur sur ce parcours, réputé plutôt facile, avant de signer le chrono vainqueur en 1'48"31.
 
Max Franz, grand espoir Autrichien en descente, prend une superbe deuxième place à 0.64sec et monte pour la première fois de sa carrière sur un podium en coupe du monde. Pas mal du tout pour un skieur âgé de seulement 23 ans. Cela sur une piste ou tous les derniers vainqueurs avaient au moins la trentaine.
 
Franz devant son ainé et modèle Klaus Kroell. Le vainqueur du globe de descente en 2012 passe la ligne avec seulement 0.02sec de retard sur son coéquipier mais l'Autrichien se montrera sans doute fort satisfait de son entame de saison.
 
La course a ensuite rebondi avec Marco Sullivan qui prend lui aussi place sur le podium. L'Américain et son dossard N°42 termine dans le même temps que Kroell au troisième rang. Juste après Sullivan un autre Autrichien, Florian Scheiber, s'est intercalé à la 11e place. 
 
L'Allemand Tobias Stechert, dossard N°32, bat lui aussi sa meilleure performance en venant chercher une surprenante 5e place à 0.85sec du vainqueur. Le Canadien Erik Guay, à domicile, prend une bonne 6e place devant un public conquis.
 
Le Français de Chamonix Guillermo Fayed réalise un petit exploit avec son 7e rang. Fayed termine à 1.21sec de Svindal. Johan Clarey prend la 10e place et Adrien Theaux occupe le 13e rang. C'est une bonne entrée en matière pour l'équipe de France même si on espérait un peu mieux.
 
En revanche c'est la soupe à la grimace dans le camp Suisse puisqu'il faut plonger au 25e rang pour trouver Silvan Zurbriggen. Il s'agit peut-être du plus mauvais résultat des Helvètes en descente, dans l'histoire du ski alpin ! La retraite de Cuche, la blessure de Feuz, les soucis de Janka et un Defago qui passe aujourd'hui à côté, pésent lourd dans la balance.
 
Le classement complet ICI