Le long week-end de Wengen a superbement débuté aujourd'hui avec un super-combiné passionnant disputé dans de très bonnes conditions.

Pour les novices on rappelle que cette discipline hybride et peu utilisé en coupe du monde de ski alpin est composée d'une descente (ou super-g) suivie deux heures après par une manche de slalom. Le classement est fait simplement en additionnant les temps. Le but étant de récompenser les skieurs complets.

Aujourd'hui le plus complet et surtout le plus fort se nommait Alexis Pinturault. Seulement 22e après la descente, le skieur de Courchevel a ensuite donné un véritable récital lors de la manche de slalom en signant un temps canon qui la propulsé sur la plus haute marche.

Pinturault obtient déjà son 10e podium et s'impose aussi pour la troisième fois de sa carrière. La première dans cette discipline.

"Il fallait essayer de limiter la casse dans la descente et faire une grosse manche en slalom", "J'essaie toujours de mettre beaucoup d'engagement.""Ici, j'aime beaucoup. La piste est magnifique et le public suisse est toujours très sympa" a déclaré Pinturault après la course.

Le Savoyard a remporté une victoire nette et sans bavure et devance sur le podium deux "revenants". Le Croate Ivica Kostelic termine deuxième à 1.15sec. Il retrouve les joies du podium et le sourire après des soucis dus à une vilaine blessure.

Mais la grosse info du jour, outre le succès de Pinturault, c'est tout simplement le premier podium de l'hiver obtenu par l'équipe Suisse masculine. Gràce à Carlo Janka, que personne n'attendait aujourd'hui, les Helvètes relèvent un peu la tête devant un public qui n'en demandait pas tant.

Janka, en perdition depuis le début de saison, a retrouvé de belles sensations en prenant la 4e place de la descente avant de très bien limiter les dégats en slalom. Il se classe troisième à 1.49sec avec seulement deux petits centièmes de marge sur Benjamin Raich.

Un écart minime qui va faire un bien énorme à cette équipe Suisse qui va maintenant tenter de confirmer l'embellie dès samedi sur la fameuse descente avant, peut-être, de créer une nouvelle surprise dimanche en slalom par l'intermédiaire de Markus Vogel ou d'un jeune espoir comme Aerni ou Zenhaeusern.

A noter encore que Janka a battu le record de vitesse en compétition en étant flashé à 158,77 km/h lors de la descente. c'est l'Italien Thanei qui détenait l'ancien record avec 156,96 km/h enregistré sur cette même piste.

Le classement complet ICI