Les championnats du monde 2013 de ski alpin ne pouvaient pas mieux se terminer pour l'Autriche avec le sacre de son roi Marcel Hirscher qui remporte le slalom devant l'Allemand Felix Neureuther et son compatriote Mario Matt.

Avec deux skieurs locaux sur le podium, imaginez un peu l'ambiance cet après-midi dans le stade d'arrivée avec plus de 50 000 fans rassemblés pour l'occasion. Jamais dans l'histoire du ski nous n'avions vu autant de monde pour fêter les skieurs : Tout simplement MA-GI-QUE !

Marcel Hirscher, dominé par Ted Ligety en géant, a pris la plus belle des revanche en remportant avec brio ce titre du slalom malgré une pression phénoménale. Imaginez l'Autriche, pays qui ne vit pour le ski, attendait toute entière depuis des mois ce dimanche 17 février et une victoire d'Hirscher.

Les médias et les TV ne parlaient que de cela depuis le début des mondiaux et Marcel Hirscher a su rester zen et produire son ski, du très grand ski qui lui a permis de prendre la tête dès la première manche.

Ensuite il a fallu gêrer l'attente et négocier un second parcours difficile. Après un bon début de parcours, l'Autrichien a connu quelques petites alertes mais une fin de course de rêve lui permet de reprendre le large et de passer la ligne en vainqueur dans une ambiance folle. Marcel Hirscher peut exulter et savourer ce grand moment.

L'Allemand Felix Neureuther a tenu la dragée haute aux Autrichiens durant toute la journée. Numéro deux mondial actuel de la discipline, il tient parfaitement son rang et prend la médaille d'argent à 0.42sec du vainqueur.

La médaille de bronze sera pour le vétéran Autrichien Mario Matt. Déjà sacré champion du monde de la discipline en 2001, puis en 2007, ce technicien d'exception vient ajouter une nouvelle ligne à son palmarès. Totalement fou, comme l'a été cette ultime journée en Autriche !

Alexis Pinturault termine ce slalom au 6e rang derrière Myhrer et Kostelic à 1.24sec du vainqueur. Pas vraiment gâté par son dossard N°15 en première manche, le Savoyard a griognoté quelques rangs lors du second tracé mais il n'a pas de regret à avoir. Les meilleurs sont devants et lui possède encore beaucoup de belles années devant lui, nul doute qu'il aura appris durant ces mondiaux.

Jean-Baptiste Grange fait lui aussi une bonne course en prenant le 12e rang final alors qu'il remettait en jeu son titre acquis en slom il y a tout juste deux ans.

Pour la Suisse on note la 17e place de Markus Vogel et la 18e de Marc Gini.

Ne manquez pas notre série photos.

Le classement complet ICI

 

 

Pour ne rien manquer, regardez
les Championnats du Monde de ski alpin
sur Eurosport Player.