Le Tramway du Mont-Blanc, communément dénommé TMB, est ni plus ni moins que le plus haut train à crémaillère de France. Sa ligne serpente sur plus de 12 kilomètres depuis Le Fayet (à 580 mètres d’altitude) jusqu’au Nid d’Aigle (à 2380 m). Faites le calcul, en 1h15 de trajet, le Tramway du Mont-Blanc vous permet d’avaler 1800 mètres de dénivelé… qui dit mieux ?

L’ascension est ponctuée d’arrêts en "gare" de St Gervais, de Motivon, du Col de Voza, de Bellevue (terminus du TMB en saison hivernale) et enfin Mont-Lachat.

Point de départ de très nombreuses courses en haute montagne, le Tramway du Mont-Blanc permet notamment aux alpinistes de se rapprocher des refuges de Tête Rousse et du Goûter (passage obligé pour atteindre le Mont-Blanc par sa Voie Royale).

Mais le TMB n’est pas réservé qu’aux alpinistes, il permet à tout un chacun de côtoyer le temps d’un instant un site de haute montagne (Aiguilles de Chamonix, Dômes de Miage, glacier et Aiguille de Bionnassay, Aiguille du Goûter…)

Pour la petite histoire, le projet initial du TMB prévoyait d’atteindre le sommet du Mont-Blanc ! C’est finalement la guerre de 14 qui mettre un terme aux travaux lancés en 1904.

 

Bon à savoir à propos du Tramway du Mont-Blanc

- Le refuge du Nid d'Aigle (un restaurant, qui fait également office de refuge)  vous attend à 2412 mètres d’altitude, légèrement en surplomb du terminus du TMB.
- Pour ceux qui ne peuvent patienter jusqu’au terminus, 2 autres restaurants vous proposent une pause gourmande (le premier au col de Voza, le second à Bellevue)
- En hiver, le Tramway du Mont-Blanc s'arrête au plateau de Bellevue et permet aux skieurs d'accéder directement au domaine skiable des Houches.
- Les horaires et fréquences du tramway du Mont-Blanc varient en fonction des périodes (vacances scolaires…) et des saisons.
- Côté tarifs, prévoir 27,50 € par adulte pour un aller-retour Le Fayet - Bellevue (en hiver) et 33 € pour un aller-retour Le Fayet – Nid d’Aigle (en été uniquement)