La snowboardeuse Mirabelle Thovex, originaire de La Clusaz et qui vise les Jeux Olympiques de Sotchi rejoint le team APO.

Thovex, ce nom doit vous dire quelque chose… Mirabelle, 22 ans, est la cadette d’une famille qui a le virus de la glisse. De son illustre frère, Candide, elle a « de l’admiration, c’est un bel exemple. Il est derrière moi et je peux compter sur ses conseils. Quand on se retrouve à La Clusaz, il m’emmène rider et me fait connaître de nouveaux spots », mais si elle prend exemple sur son frère, c’est Capucine sa sœur snowboadeuse qu’elle a voulu copier ; « j'avais 8 ans, ma sœur faisait du snowboard et j'étais dans ma période "je veux tout faire comme elle" alors j'ai essayé et ça m'a beaucoup plu. Au point de ne plus trop vouloir monter sur des skis. Je suis rentrée au Club des Sports de La Clusaz et tout s'est enchaîné très vite… ». A 15 ans, elle remporte le Burton European Open junior en halfpipe et gagne son ticket pour courir l’US Open. Parmi ses résultats notables, on notera une deuxième place lors d'une coupe du monde de pipe à Bardonecchia et une troisième place lors des championnats du monde juniors…

Objectif de l’hiver : les Jeux Olympiques de Sotchi. Depuis plus de 8 ans qu’elle fait du pipe, Mirabelle qui est membre de l’équipe de France de Snowboard, n’en sera pas à son coup d’essai puisqu’elle a déjà participé aux Jeux Olympiques de Vancouver. « A quelques mois des Jeux ce serait mentir de dire que je n'y pense pas tous les jours. J'essaie de me concentrer sur ma progression, de faire les choses bien. On a enchaîné les entraînements cet été ; Mt Hood en juillet, la Nouvelle Zélande en août et Saas Fee cet automne. Je me sens bien, pourvu que ça dure ! »

Chaussée de la board APO Podium et des fixations à double entrée APO Dual G1.0 Belluga Mirabelle met une chance de plus de son côté pour le Superpipe de Sotchi : « avec la Podium, je me sens bien sur mes pieds, je ne bouge pas en transition, ce qui me permet de prendre plus de speed dans le pipe. J'aime cette board car est plus rigide que les planches que je ridais auparavant et donc plus réactive. J'aime aussi beaucoup son shape car elle a un cambre normal. Or pour le pipe je préfère rider une planche avec du cambre ».
 
«Plus on est de fous, plus on rit », telle est la philosophie de Mirabelle Thovex. Plus on est de folles, ça marche aussi et il faudra suivre de près le team girl APO. Mirabelle de conclure : « je suis très fière d'avoir signé chez APO et de faire partir du team, c'est une marque vraiment cool qui prend soin de ses rideurs. De plus cette marque est française et je suis patriote ! »