Avec sa gastronomie authentique mais créative et son terroir contrasté et varié, Savoie Mont Blanc met notre palais en fête...

Territoire contrasté, Savoie Mont Blanc étonne par la diversité de ses terroirs : vallées agricoles, coteaux rayés de vignes, cultures et élevages d’altitude forment un patchwork dont l’identité est liée à l’omniprésence de la montagne. En Savoie et Haute-Savoie, l’authenticité et l’inventivité des chefs, la qualité et la diversité des fromages et des vins, mais aussi la variété des spécialités sont autant de surprises qui étonnent et ravissent le visiteur gourmand et gourmet.

 

Savoie Mont Blanc, une terre fromagère


Le fromage se décline ici sous toutes ses formes : pâte ferme ou crémeuse, croûte fleurie ou lavée, au lait de vache, de chèvre ou de brebis… Savoie Mont Blanc s’affirme comme un grand plateau de fromages ! Une dizaine de variétés méritent d’être dégustées : Abondance, Beaufort, chevrotin, emmental de Savoie, raclette, reblochon, Tamié, tome des Bauges et tomme de Savoie se disputent la vedette sur l’étal du crémier.

Ces fromages donnent lieu à des spécialités culinaires connues que l’on déguste avec un plaisir accru lorsqu’elles sont servies dans une auberge de montagne : tartiflette, fondue savoyarde et raclette sont synonymes d’une véritable fête pour les papilles et d’un précieux moment de convivialité.

 

Savoie Mont Blanc et ses terroirs viticoles


L’œnotourisme prend tout son sens en Savoie Mont Blanc : fort de 20 crus, 23 cépages dont 7 uniques au monde, 3 appellations d’origine contrôlée (Vin de Savoie, Roussette de Savoie et Seyssel), le territoire peut rivaliser avec les meilleurs vins français.

Symbole du renouveau qui s’empare depuis plusieurs années du vignoble de Savoie et Haute-Savoie, la première édition de la Biennale des Vins de Montagne s’est déroulée en janvier 2012 à Chambéry. Loin de se cantonner à l’accompagnement d’une raclette, les vins issus de ces terroirs d’exception qui s’étirent entre plaines et pentes des massifs méritent d’être (re)découverts en les dégustant seuls ou avec des mets raffinés.

  

Savoie Mont Blanc, un territoire d’étoiles


Non, la montagne ne possède pas seulement des tables rustiques où l’on déguste un morceau de fromage, du saucisson et du pain de campagne. En Savoie Mont Blanc, la gastronomie s’élève au contraire aussi haut que les cimes enneigées, là où la montagne flirte avec les étoiles. Les restaurants proposent des recettes classiques revisitées, à l’image de la fondue glacée et mousseuse de Jean-Sébastien Faber, chef des « Confins des Sens » au Grand Bornand (deux toques au Gault et Millau). Ils innovent aussi en composant des assiettes d’une finesse récompensée par le guide Michelin, comme le restaurant megèvan « Flocons de sel » où œuvre le chef Emmanuel Renaut auréolé de trois étoiles depuis 2012. Au total, ce sont ainsi 31 tables que le Guide Michelin a récompensé en 2013, preuve s’il en est de la qualité gastronomique du territoire.


Pour en savoir plus, visitez www.savoie-mont-blanc.com

YPM