Comme chaque mardi, faisons un point sur l’évolution des conditions de ski dans les stations de ski françaises au cours des 7 derniers jours. Cette synthèse est directement produite à partir des informations (hauteurs de neige, ouverte des pistes…) fournies par les stations de ski.


À retenir cette semaine :

► Les Alpes du Sud désormais plus enneigées que les  Pyrénées et les Alpes du Nord
► Gros coup de chaud sur les Pyrénées la semaine dernière
► Des chutes de neiges franchement bienvenues ce matin (5 à 40 cm) sur les Alpes et le Jura
► Situation de pire en pire dans les Vosges (plus qu’une seule station partiellement ouverte)
► Faible enneigement dans le Massif Central et le Jura
► De la neige attendue en fin de semaine à basse altitude

 

Les Alpes du Sud, massif le plus enneigé cette semaine


Après un début de saison disons « rocambolesque » (succession de redoux, de pluie, de faibles chutes de neige en décembre), un début janvier placé sous le signe de la douceur (6 à 8°C dès le matin en station…), les Alpes du Sud retrouvent doucement, mais surement, un niveau d’enneigement plus conforme à celui d’un mois de Janvier. Certes, dans les stations de moyenne altitude, les hauteurs de neige mesurées en bas des pistes sont encore loin d’être exceptionnelles, mais le retour skis aux pieds est assuré dans toutes les stations.

Cerise sur le gâteau, 15 à 40 centimètres de neige fraîche sont tombés la nuit dernière sur l’ensemble des domaines skiables (34 cm aux Orres, 30 cm à Orcières, 25 cm à Praloup et au Sauze, 23 cm à Puy St Vincent…) et de nouvelles chutes sont attendues en fin de semaine.

Ce matin, les chiffres communiqués par les services des pistes des stations des Alpes du Sud nous indiquent donc un enneigement en légère augmentation par rapport à la semaine dernière :

-109 cm mesurés en moyenne en haut des pistes (en hausse de 7 cm)
-56 cm relevés en moyenne en bas des domaines skiables (en progression de 2 cm)

Autre chiffre qui témoigne de l’amélioration des conditions de ski : le taux d’ouverture des pistes qui passe à 81% (contre 79% il y a 7 jours).

► Voir les chutes de neige des 24 dernières heures sur les Alpes du Sud
► Voir le bulletin neige des Alpes du Sud

 

Enneigement confortable dans les Alpes du Nord


Dans les Alpes du Nord aussi on a nettement ressentie la douceur la semaine dernière : les terrasses des restos d’altitude ont fait le plein de clients, les lunettes de soleil étaient de mise et forcément, le manteau neigeux en a pris un petit coup derrière la tête, pas tant quantitativement (l’épaisseur du manteau neigeux est quasi stable par rapport à mardi dernier) que qualitativement : on a eu droit à de la neige de mars en plein mois de janvier…

Heureusement, cette douceur semble être derrière nous et la nuit dernière, c’est la neige qui est venue mettre un peu d’ordre dans tout ça : du 10 à 30 centimètres des deux Savoie à l’Isère (30 cm à Chamrousse, à l’Alpe du Grand Serre et aux 7 Laux, 25 cm à Flaine, aux Saisies et à La Clusaz…)

Au final, après la douceur de la semaine dernière et le retour de la neige ce matin, l’enneigement des Alpes du Nord se révèle être en très léger recul comparativement à mardi passé. On mesurait ainsi ce matin :

-105 cm, en moyenne, en haut des domaines skiables (-1 cm par rapport à mardi dernier)
-45 cm, en moyenne, en front de neige (soit un recul de 4 cm en 7 jours)

Malgré tout, le taux d’ouverture des pistes reste quasiment identique à son niveau de la semaine dernière. Il est ce matin de 71% (contre 72% il y a 7 jours) et les chutes de la nuit ont permis de retrouver une bonne qualité de neige (poudreuse / douce et légère dans la plupart des stations)

► Voir les chutes de neige des 24 dernières heures sur les Alpes du Nord
► Voir le bulletin d'enneigement des Alpes du Nord

 

Episode printanier dans les Pyrénées


Les records de douceur sont tombés les uns après les autres tout au long de la semaine dans les Pyrénées : jusqu’à 24°C en plein après-midi à Luchon mercredi dernier ! La faute à un vent du sud persistant et parfois violent en altitude provoquant un effet de fœhn et donnant l’impression d’être en plein mois d’avril. Autant dire qu’avec de telles températures (également largement positives la nuit), les responsables des stations n’ont pu que constater la fonte prématurée du manteau neigeux tout au long de la semaine.

Cet épisode printanier semble, heureusement à présent terminé et on a même eu droit ce matin à quelques chutes de neige (pas plus de quelques centimètres, mais tout de même, ça fait plaisir…).

Au final, l’enneigement est donc logiquement en recul cette semaine dans les Pyrénées puisqu’on n’y relève (en moyenne) plus que :

-101 cm en haut des pistes (11 cm de moins que mardi dernier)
-57 cm en bas des domaines skiables (13 cm de moins qu’il y a 7 jours)

Conséquence directe de cet enneigement en recul, certaines pistes ont dû être fermées si bien que ce matin, le taux d’ouverture des domaines skiable n’est plus que de 79% (contre 87% lors de notre dernière synthèse hebdomadaire).

► Voir le bulletin d'enneigement des Pyrénées

 

Ça devient difficile dans le Jura


Après les Pyrénées, le Jura est le massif qui a le plus souffert des conditions printanières de la semaine dernière. L’enneigement y était déjà faible (21 centimètres seulement en moyenne en bas des pistes) avant le redoux, inutile de vous dire que la situation ne s’est pas arrangée depuis…

Seule consolation, ce matin les paysages étaient recouverts d’une couche de 5 à 10 centimètres de neige tombée durant la nuit.

Malgré tout, ces quelques centimètres ne permettent pas de contrebalancer la fonte observée ces jours derniers et ce matin, l’enneigement moyen dans les stations du Jura actuellement ouvertes s’établit à :

-41 cm en haut des pistes (en baisse de 8 cm par rapport au 07 janvier)
-8 cm seulement en bas des pistes (soit 13 cm de moins qu’il y a 7 jours)

Avec un enneigement si faible, seuls 31% des pistes de ski sont praticables aujourd’hui (contre 52% il y a une semaine)… Espérons que, comme annoncé, la fin de semaine s’accompagnera de chutes de neige abondantes et à basse altitude de façon à permettre aux stations du Jura de retrouver des conditions de ski dignes d’un mois de Janvier.

► Voir le bulletin d'enneigement du Jura

 

Ce n’est pas mieux dans le Massif Central


Même cause, même effet dans le Massif Central où il fait d’ordinaire, à pareille époque plutôt froid mais où, la semaine dernière il faisait doux, pour ne pas dire chaud. Températures en hausse, temps sec et ensoleillé… il n’en fallait pas plus pour venir à bout du déjà faible enneigement proposé jusque-là par les petites stations villages (La Croix de Bauzon, Chastreix Sancy, Chalmazel, La Loge des Gardes…), contraintes et forcées, bien malgré elles, de fermer temporairement leurs domaines skiables en attendant des jours meilleurs.

Seules demeurent donc ouvertes les stations « phares » du massif (SuperBesse, Le Mont-Dore, Le Lioran…) dans lesquelles on mesurait ce matin même :

-28 cm, en moyenne, en haut des pistes de ski (soit 4 cm de moins que mardi dernier)
-26 cm, en moyenne, en bas des pistes (en recul de 1 cm par rapport à la semaine dernière)

Avec un enneigement si précaire, de secteurs ont dû être fermés et seuls 34% des pistes de ski sont encore praticables, contre 52% il y a une semaine, c’est dire si les conditions se sont dégradées en quelques jours…
Espérons que Dame Nature répondre présente en fin de semaine et qu’elle apportera au Massif Central une couche de neige fraîche conséquente afin d’aborder la seconde partie de cette saison d’hiver de façon plus sereine.

► Voir le bulletin neige du Massif Central

 

C’est même franchement pire dans les Vosges


Les semaines se suivent et la situation ne s’arrange pas dans les Vosges où il ne veut décidément pas neiger cette année ! Que dire si ce n’est qu’une à une les stations ont été contraintes de stopper les remontées mécaniques (pour celles qui avaient eu la chance d’ouvrir quelques jours fin décembre) et fermer les pistes de ski.

Seul le domaine skiable de La Bresse Hohneck demeure encore partiellement ouvert, mais toujours sous la menace d’un énième redoux ou d’une grosse averse de pluie. L’enneigement y est en effet plus que fragile puisqu’il n’est plus que de 20 cm en haut des pistes et de 10 cm seulement au niveau de la station… Avec quatre remontées mécaniques et trois pistes ouvertes, on flirte tout juste avec un taux d’ouverture de 10% !

Vivement la neige donc dans les Vosges et d’une façon générale un peu partout ailleurs aussi…

► Voir le bulletin neige des Vosges