Avec une "délégation" de 6 athlètes, le Grand-Bornand sera une fois encore parmi les stations les plus représentées aux prochains JO d'hiver qui débutent dans quelques jours à Sochi.

 

Le Grand Bornand, terrre de champions


Forte d’avoir été par deux fois la station française la plus représentée aux Jeux Olympiques (Turin 2006 et Vancouver 2010), Le Grand-Bornand mérite plus que jamais son titre de “Terre de champions”, avec la sélection de six de ses onze athlètes en vue des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques de Sochi.

Une performance d’autant plus remarquable en l’absence des chefs de file du Ski-Club bornandin, Tessa Worley et Bastien Midol, respectivement championne du monde de géant et vice-champion du monde de skicross, blessés en début de saison.

De quoi mettre en lumière ces talents qui, tous, rêvent légitimement de l’or olympique : le slalomeur Steve Missillier, régulièrement cité comme l’un des meilleurs du circuit, Thomas Mermillod-Blondin, qui flirte avec le podium et signe une saison particulièrement brillante en super-combiné, la snowboardeuse au moral d’acier Nelly Moënne-Loccoz, l’autre Midol, Jonathan, frère aîné du vice-champion du monde de skicross, Bastien, reconnu dans le milieu pour son implication sans faille.

Enfin, les fondeurs Ivan Perrillat-Boiteux, récent vainqueur de la Foulée Blanche, et Benjamin Daviet, qui cumule les bonnes places en catégorie handiski, complètent le tableau, augmentant par la même occasion le potentiel de médailles du Grand-Bornand...