Dans moins de 10 jours, le 7 février précisément, les Jeux Olympiques d’hiver entreront en piste du côté de Sotchi. Après neuf médailles à Turin en 2006 et onze en 2010 à Vancouver, la délégation française peut-elle espérer faire mieux ? De plus, l’absence de Tessa Worley diminue logiquement les espoirs de titre. Pourtant, l’objectif avoué cette année est de ramener 15 médailles, dont 5 en or. Pour y voir plus clair, voici une liste des favoris et des meilleurs espoirs de médailles.

 

Martin Fourcade / Biathlon


Martin FourcadeLe numéro un mondial français part avec une pression considérable sur les épaules en se plaçant comme le grand favori des épreuves de cette discipline. Très en forme, entre 2011 et 2013, il remporte cinq médailles d’or et six médailles d’argent aux championnats du monde. Il s’impose par deux fois au classement général de la Coupe du Monde en 2012 et 2013. Après une médaille d’argent aux derniers Jeux Olympiques de Vancouver en 2010, il est en quête du titre olympique pour marcher sur les traces de Vincent Jay. Début janvier, il est vainqueur du Mass Start à Oberhof. Avec cette victoire, il a maintenant gagné sur tous les sites de la Coupe du Monde de biathlon. Reste aujourd’hui Sotchi, le titre olympique est le seul qui manque à sa carrière.

 

Kevin Rolland / Ski halfpipe


Kevin RollandDans cette toute nouvelle discipline olympique, la France a la chance d’avoir l’un des meilleurs spécialistes du genre : le plagnard Kevin Rolland. Décrocher l’or olympique est l’un des rêves de ce quadruple médaillé d’or des X Games d’Aspen et Tignes. Pour atteindre cet objectif, il s’en donne les moyens et ça paye. En ce moment, le skieur ne quitte plus le podium en terminant second à Copper Mountain le 22 décembre (première épreuve de la Coupe du Monde) et troisième le dimanche 12 janvier à Breckenridge (quatrième et dernière épreuve de la Coupe du Monde). Il est aujourd’hui quatrième du classement final de la Coupe du Monde de halfpipe remportée par le Canadien Justin Dorey. Réussira-t-il à mettre autour de son cou la première médaille d’or olympique dans l’histoire du ski freestyle ? L’enjeu est double.

 

Ophélie David / Skicross


Ophélie DavidÀ 37 ans et pour sa dernière grande compétition internationale, la reine du skicross vise clairement le titre olympique et a les moyens d’y arriver. La rideuse de l’Alpe d’Huez a un palmarès incomparable. Sur le circuit Coupe du Monde depuis 2003, la skieuse a aujourd’hui le plus beau palmarès mondial dans sa discipline : vingt cinq victoires, sept globes de cristal de la spécialité, un titre de championne du monde en 2007 à Madonna di Campiglio en Italie, quatre médailles d’or consécutives aux X Games, médaillée de bronze aux championnats du monde en 2005 et 2013. Il y a quatre ans, tout le monde l’attendait à Vancouver mais une chute en quart de finale a brisé son rêve olympique. Le plus grand rendez-vous de sa carrière va se jouer et l’heure de la revanche a sonné.

 

Jason Lamy-Chappuis / Combiné nordique


Jason Lamy-ChappuisIl est sans aucun doute l’athlète le plus connu aux yeux du grand public grâce à son exploit de 2010 à Vancouver et en toute logique, il a été désigné porte-drapeau de l’équipe de France lors de ces Jeux Olympiques à Sotchi devant Ophélie David et Brian Joubert. Fort de cette médaille d’or, Jason n’a qu’une idée en tête, connaître le même sacre en décrochant à nouveau le titre olympique en combiné nordique. À 27 ans, le quadruple champion du monde et triple vainqueurs de la Coupe du Monde (2010, 2011 et 2012) est attendu au tournant, il occupe actuellement la troisième place au classement général de la Coupe du Monde. À la veille des Jeux Olympiques et sur cette saison 2013-2014, il a remporté deux épreuves, à Lillehammer et à Schonach (Allemagne). Comme il le dit lui-même et après quatre années de préparation, il doit se donner à fond pour ne rien regretter et son objectif est de briller.

 

Jean-Frédéric Chapuis / Skicross


Jean-Frédéric ChapuisÀ 24 ans, le skieur de Val Thorens est devenu le premier champion du monde français de skicross à Voss (Norvège) en 2013. C’est avec ce statut particulier que Jean-Frédéric participera à ses premiers Jeux Olympiques et sera un sérieux atout pour décrocher une médaille d’or. Par le passé, il a été également skieur alpin et a même été plusieurs fois champion de France Junior. Les Jeux Olympiques le font rêver depuis qu’il est enfant et seront le plus grand rendez-vous de sa jeune carrière. Il a créé la surprise en décrochant le titre de Champion du Monde et peut renouveler l’exploit à Sotchi.

 

Alexis Pinturault / Ski alpin


Alexis PinturaultDu haut de ses 22 ans et en l’absence de Tessa Worley, l’espoir numéro un français devra se dépasser pour faire rayonner le ski alpin français. De plus, l’attente est bien réelle dans cette discipline. En effet, la France n’a réalisé aucun podium dans cette discipline aux derniers J.O. de Vancouver. Heureusement, le skieur de Courchevel est un sérieux candidat à la victoire et le podium est jouable pour ses premières olympiades. Il compte déjà quatre victoires sur le circuit FIS et a terminé dans les six premiers de toutes les disciplines sauf la descente lors des championnats du monde 2013 à Schladming. Il cumule aujourd’hui 16 podiums toutes compétitions confondues. Sur cinq disciplines différentes, “la pépite du ski français“ est capable d’aller chercher une médaille et même plusieurs. Le jeune savoyard s'alignera en slalom, géant, Super-G et Super-Combiné.

 

Des espoirs de médailles pour les épreuves inédites


Pour ces Jeux Olympiques d’hiver, la commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a décidé d’inclure de nouvelles disciplines au programme : saut à ski féminin, relais mixte en biathlon, halfpipe en ski (messieurs et dames), épreuve par équipes en patinage artistique, relais en luge, slopestyle en ski (messieurs et dames), slopestyle snowboard (messieurs et dame). Ce sont autant d’espoirs de croire à de nouvelles médailles puisque certaines de ces épreuves sont le point fort de la délégation française. Nous l’avons vu précédemment avec Kevin Rolland pour le halfpipe. Pour le saut à ski féminin par exemple, Coline Mattel, 15 ans, fer de lance de cette discipline en France peut créer la surprise après sa médaille de bronze aux Championnats du Monde à Oslo.