Malgré le danger potentiel, il est possible de réduire le risque d’être pris sous une avalanche en prêtant attention aux signes avant-coureurs. Par ailleurs, de nombreux acessoires permettent désormais d'augmenter vos chances de survie.

 

Le danger d'avalanche est permanent, apprenez à l'estimer

 

Peu importe ce dont vous avez entendu concernant les avalanches, ce n’est certainement pas une situation que vous souhaitez vivre. Être emporté par une coulée de neige, c’est comme être percuté par une voiture à toute vitesse. En cas d’ensevelissement, la pression est indescriptible, vous ne pourrez sans doute plus que bouger vos orteils dans vos chaussures. Ajoutez à cela, la crainte et le sentiment d’être à peine capable de respirer; vous n'avez absolument aucun autre contrôle que celui de vos pensées....

Rien n’est noir ou blanc dans l'évaluation du risque d'avalanche, c'est pourquoi c'est toujours une bonne chose de consulter les sites sur ce sujet. Si vous allez hors piste, renseignez-vous auprès des pisteurs secouristes sur le risque d'avalanche actuel. Sur la toile, vous pouvez trouver des informations sur les conditions sur: www.lawinen.org (Europe), www.avalanche.org (USA) et www.avalanche.ca (Canada), www.anena.org (France)

Les sites de prévention sont également un bon moyen d’obtenir toutes les informations de base concernant le danger et les problèmes d’avalanches.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez notre article relatif à l'évaluation du risque d'avalanche (Que signifie l’échelle du risque ? Comment bien interpréter le Bulletin d’Avalanche ? Comment estimer le risque d’avalanche ?)

 

Les signes annonciateurs d'avalanches


La théorie c'est bien mais une fois en montagne, c'est bien souvent la nature elle même qui vous donne des signes d’alerte qu'il est primordial de prendre en considération.

QUATRE SIGNES D’ALERTE D’AUGMENTATION DU DANGER D’AVALANCHE:
1. Des avalanches récentes sont les meilleurs indicateurs que d’autres avalanches pourront se déclencher sur des pentes similaires.
2. "La neige qui parle" – des bruits sourds « woumpf » quand la neige s’effondre sous les pieds ou des sons de caisse creuse même lorsque la surface de la neige est dure, indique aussi des conditions dangereuses. Des fissures qui craquent sous vos pieds sont aussi une autre indication de conditions instables.
3. Des vents forts ou une importante chute de neige (ou les deux ensemble) augmentent le risque d'avalanche. La plupart des accidents d'avalanches se produisent dans les jours qui suivent les tempêtes de neige.
4. Les changements de température, en particulier des réchauffements rapides, peuvent affaiblir les couches de neige et augmenter le risque de déclenchement.

  

Danger d'avalanche : savoir prendre la bonne décision


Le choix de l’itinéraire est également très important afin de rester loin des dangers. Il requiert cependant beaucoup d'expérience pour pouvoir lire le terrain. Il peut être judicieux de prendre un guide expérimenté qui a des bonnes compétences en matière d’avalanche et une bonne connaissance de la zone.

QUATRE BONNES DÉCISIONS POUR LA SORTIE:
1. Choisissez des pentes en-dessous de 30 degrés. Les pentes de 30 à 45 degrés sont idéales pour la pratique du ski et du snowboard, mais ce sont aussi les pentes où se produisent la plupart des avalanches.
2. Ne faites pas confiance aux traces précédentes ; elles ne vous garantissent pas que la neige est stable.
3. Renoncez si vous doutez des conditions .
4. Équipez-vous pour le pire.

 

Avalanche : Mettez toutes les chances de votre côté


Malgré de bonnes connaissances et une attitude prudente et réfléchie, vous pourrez cependant être pris dans une avalanche. Dans ce cas, il s’agira d’être localisé et dégagé le plus vite possible - chaque minute compte.

Si vous skiez en dehors des pistes sécurisés ou plus loin en montagne hors du domaine skiable, vous devez toujours porter un détecteur de victime d’avalanche (DVA), des réflecteurs RECCO, une pelle et une sonde. Avec le DVA, vos amis peuvent vous rechercher. Avec les réflecteurs RECCO, vous êtes localisables par les secouristes professionnels.

La plupart des vêtements, des casques, des chaussures de ski et des protections dorsales sont équipés avec des réflecteurs RECCO afin d’être détectable. Vous ne savez pas toujours d’avance que vous allez skier dans un terrain avalancheux. Avec les réflecteurs RECCO, vous serez toujours localisables par les secouristes professionnels.

Pour en savoir plus, lisez notre article concacré au trio pelle/sonde/DVA et apprennez à manipuler votre DVA.