On skiera bel et bien ce week-end dans les Alpes mais aussi dans les Pyrénées où, si certaines stations ont dû renoncer à ouvrir ce week-end, d'autres bénéficient de conditions d'enneigement suffisantes pour permettre la pratique du ski.

 

Petit coup de moins bien en cette fin novembre...


Qui a bien pu avoir cette mauvaise idée de commander la pluie et la douceur après une si belle entame de mois de novembre ? On était chaud bouillant, prêt à gaffer la neige fraichement tombée et voilà que dame Nature nous sert un redoux qui vient contrarier les ouvertures des domaines skiables...

Le plaisir avait déjà été quelque peu émoussé le week-end dernier puisque le foehn (un vent chaud et sec de secteur sud) et la pluie s'étaient invités à la table des amateurs de glisse, obligeant les stations à revoir leurs plans (les 7 Laux, le Grand-Bornand ou bien encore Praz de Lys avaient d'ailleurs dû renoncer à accueillir leurs premiers skieurs de la saison).

Depuis, la situation ne s'est guère améliorée puisque la pluie et la douceur nous ont accompagnées durant toute la semaine. Si en altitude (au-dessus de 2200 mètres) il a bien neigé, en dessous on a plutôt assisté à un grand lessivage de fin d'automne... Ce matin encore, il pleut sur une grande partie des Alpes et même si un léger fléchissement des températures est attendu pour les prochaines heures, il ne suffira pas à inverser la tendance. La limite pluie neige ne devrait pas s'abaisser en deçà de 1800/2000 mètres.

Notons tout de même que les stations de la haute Maurienne, du Queyras et plus généralement celles sujettes aux retours d'est, pourraient tirer leur épingle du jeu et bénéficier d'importants cumuls de neige dans les prochaines heures (il neige d'ailleurs à gros flocons ce matin dans le Guillestrois et dans le Queyras). A suivre donc...

La conséquence directe de cet épisode de redoux c'est le report de plusieurs ouvertures de domaines skiables initialement prévu ce week-end. Ainsi, dans les Pyrénées, les stations de Piau Engaly, de Peyragudes, du Grand Tourmalet, de Cauterets et des Angles ont logiquement décidé de décaler le lancement de leur saison d'une semaine. Rendez-vous est désormais pris pour le premier week-end de décembre (si d'ici là les conditions d'enneigement - naturel ou artificiel - s'améliorent).

 

8 domaines skiables partiellement ouverts ce week-end (26/27 nov. 2016)


Malgré ce petit "coup de frein", les plus férus d'entre vous pourront de nouveau chausser leurs skis et planches de snowboard ce week-end dans les Alpes mais également dans les Pyrénées où la petite station de Porte Puymorens pourrait bien damer le pion aux grosses écuries voisines....


Tignes : Domaine partiellement ouvert depuis début octobre
Grâce à son domaine d'altitude, Tignes n'a que très peu subi la relative douceur de ces derniers jours. Il y a même neigé la nuit dernière (6 centimètres de neige fraiche relevés ce matin). Avec 100 cm au sommet du domaine et 30 cm en front de neige, Tignes assure toujours le retour skis aux pieds.


Val d’Isère : Ouverture définitive à compter de ce week-end
Premières traces ce week-end à Val d'Isère qui lance sa saison de ski. Pour fêter cette nouvelle saison d’hiver, la station propose un week-end Ski Force Winter Tour, avec les nouveautés 2017 ski et snowboard à tester absolument. Les moniteurs diplômés seront également présents et disponibles pour vous faire découvrir le domaine.


Val Thorens : Domaine partiellement ouvert depuis le 19 novembre
J-2 avant la "Grande Première", LE week-end de lancement de la saison d'hiver à Val Thorens. Après une semaine de chauffe, les choses sérieuses débutent dès ce week-end avec encore plus de pistes et remontées ouvertes, des tests de matériel, la découverte du domaine skiable avec les moniteurs de l'UCPA...
Et pour couronner le tout, notez qu'il neige ce matin à Val Thorens, de quoi peaufiner le manteau neigeux afin d'offrir des conditions au top pour ce grand rendez-vous de début de saison.


Montgenèvre : Ouverture définitive à compter de ce week-end
Après un premier week-end de glisse il y a 8 jours, Montgenèvre rouvrira à nouveau son domaine de façon partielle mais définitive dès ce samedi (26 novembre).


L'Alpe d'Huez : Ouverture partielle et temporaire le temps du week-end
Troisième et dernier rendez-vous avant l'ouverture officielle de l'Alpe d'Huez le 3 décembre. Ce week-end, la station ouvre une partie élargie de son domaine avec Jeux, Rifnel, Couloir, Cassini, Glacier, Sarenne, Belvédère, Bartavelles, Rousses et Stade Alpette : soit 35 kilomètres au total.


La Clusaz : Ouverture partielle et temporaire le temps du week-end
La Clusaz ouvrira de nouveau le massif de Balme ce week-end. ⚠ Attention, la redescente depuis « Bergerie » se fera obligatoirement en télécabine, le bas du domaine n'étant pas praticable.


Chamonix : Ouverture partielle et temporaire le temps du week-end
Ce week-end encore, Chamonix reconduit l'ouverture partielle et temporaire d'une partie de son domaine skiable sur le secteur des Grands-Montets. De 9h à 16h, le téléphérique Argentière - Lognan, la télécabine de Plan Joran, la télécabine de Bochard et le télésiège des Marmottons vous permettront d'évoluer sur les pistes Bochard et Marmottons. Forfait journée au prix unique de 28€.


Porte Puymorens : Ouverture partielle et temporaire envisagée
Grâce aux chutes de neige de la nuit dernière, la petite station de Porte Puymorens (dans les Pyrénées Atlantiques) est sur le point de réussir son pari d'ouvrir dès le dernier week-end de novembre. Les équipes sont mobilisées et l'objectif est de proposer une préouverture dès demain vendredi 25 novembre. Il est pour l'heure uniquement question d'ouvrir le bas de la Vignole et le baby Vignole. Notez enfin que pour ce premier jour de ski de la saison, le forfait sera gratuit !.


Grandvalira : Ouverture partielle et temporaire envisagée
Le Domaine de la Neige prévoit d’ouvrir son secteur du Pas de la Casa, ce samedi 26 novembre, si les conditions météorologiques le permettent. Les équipes d’exploitation ont entamé une véritable course contre la montre pour faire face aux dernières chutes de neige et travaillent sans relâche pour garantir des conditions de ski optimales sur la plus grande surface possible.