L'édition 2017 de la Pierra Menta, course internationale de ski-alpinisme, rassemblera quelque 400 fidèles bénévoles, 600 skieurs courageux et 4 000 spectateurs aguerris, du mercredi 8 au samedi 11 mars 2017 à Arêches-Beaufort en Savoie (France).

 

Présentation de la Pierre Menta 2017


Le format de la course, inchangée depuis 1985, est la marque de fabrique de cette compétition incontournable chaque hiver : particulièrement éprouvante, ce marathon des cimes demande une endurance inébranlable à la montée mais aussi une technique infaillible à la descente. Le parcours est jalonné de pentes raides, de montées le long de couloirs abrupts, d’arêtes vertigineuses, escarpées et de descentes particulièrement ardues. Plus de 600 coureurs s’affrontent par équipe de deux skieurs sur quatre étapes en quatre jours, pour plus de 10 000 mètres de dénivelé positif à gravir.

Les 15-20 ans (200 coureurs) eux, concourront pour la Pierra Menta Jeune les 10 et 11 mars. Ils retrouveront les autres participants le samedi 11 mars pour l’étape emblématique du Grand Mont, où des milliers de spectateurs viennent encourager les sportifs à 2 686 mètres d’altitude.

La difficulté de la course, son ambiance indescriptible et l’engouement du public pour encourager les skieurs en plein effort, font de la Pierra Menta une compétition populaire comme un passage obligé pour tous les coureurs de ski-alpinisme.

Evénement phare du ski alpinisme, la Pierra Menta est inscrite pour la troisième année consécutive au circuit Coupe du Monde. Elle fait également partie des étapes de la Grande Course, compétition internationale sur deux ans lancée en 2013 qui réunit les six plus grandes courses de ski alpinisme au monde : la Pierra Menta (France), l’Adamello Ski Raid (Italie), le Trofeo Mezzalama (Italie), le Tour du Rutor (Italie), la Patrouille des Glaciers (Suisse) et l’Open-Altitoy Ternua (France).

 

La Pierra Menta, LE rendez-vous internationel de ski-alpinisme


Les athlètes viennent parfois de loin pour vivre la Pierr’ : Italiens, Allemands, Espagnols, Anglais, Belges, Suisses, Tchèques, Slovaques, Polonais, Slovènes, Autrichiens, Américains, Bulgares, Suédois, Finlandais, Norvégiens, Japonais, Canadiens… Qu’ils soient coureurs connus, notoires ou amateurs, hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, tous se donnent le défi de terminer les étapes de la Pierra Menta. Pour certains, c’est le rêve d’un podium ou d’une victoire qui les guide.

Les grands champions du ski alpinisme français et internationaux seront présents : William Bon Mardion, Xavier Gachet, Laetitia Roux mais aussi Mathéo Jacquemoud, revenu en force l’année dernière en montant sur la première marche du podium avec Kilian Jornet. Reste à savoir aujourd’hui s’ils formeront de nouveau ce duo redoutable ? Le duo italien Eydallin/Lenzi est attendu avec ferveur, ils viendront prendre leur revanche puisqu’en 2016, ils avaient dû abandonner pour raison de santé…

 

Les prétendants au podium de la Pierra Menta 2017


A deux semaines de la mythique course internationale de ski-alpinisme Pierra Menta, on connaît la composition des équipes à surveiller ! Ces duos redoutables formés par les têtes d’affiches du ski-alpinisme vont se dépasser pour tenter de se hisser sur la première marche du podium tant convoité : de belles batailles et du grand spectacle en perspective du 8 au 11 mars à Arêches-Beaufort !

Mathéo Jacquemoud, 26 ans (France)  & Kilian Jornet, 29 ans (Espagne)
Le formidable duo franco espagnol a brillé l’année dernière en remportant la Pierra Menta avec 3 étapes sur 4 en poche. Il a également remporté l’Altitoy. En individuel, Mathéo, quadruple champion du monde a enchainé les victoires en 2016. Kilian défendra sa 5e victoire sur la Pierra Menta (vainqueur 2008, 2010, 2011 et 2016). Ils reviennent en 2017 pour confirmer leurs places de leaders du moment et signer leur 2e victoire ensemble sur cette course.

Matteo Eydallin, 31 ans (Italie) & Damiano Lenzi, 29 ans (Italie)
Ces deux compétiteurs au très beau palmarès forment une équipe extrêmement efficace bien connue des autres concurrents de la Pierra Menta, qu’ils ont déjà remportée trois fois ensemble  (en 2009 , 2014 et 2015). L’année dernière, ils ont dû abandonner et comptent bien prendre leur revanche cette année !

William Bon Mardion, 33 ans (France) & Xavier Gachet, 27 ans (France)
Les deux enfants du pays formeront pour la troisième année une équipe redoutable. Seconds en 2015 et 2016, ils comptent bien monter sur la plus haute marche du podium cette année ! D’autant que leur expérience de « locaux » est un atout de taille. D’ailleurs, William comptabilise 10 participations à son actif !

Michele Boscacci, 27 ans (Italie) & Nadir Maguet, 23 ans (Italie)
Michele s’était imposé 3e en 2016, il formait alors un duo italien avec Robert Antonioli. Cette année, il formera un nouveau duo italien avec Nadir Maguet qui est actuellement classé 4e au classement Mondial Général et 3e au Sprint. Michele est deuxième au classement Mondial Général ainsi qu’en Individuel.

Rémi Bonnet, 22 ans, (France-Suisse) & Anton Palzer, 23 ans (Allemagne)
Des petits jeunes qui montent ! Rémi avait survolé la catégorie junior il y a deux ans avec son double titre de Champion du monde (Vertical Race et Individuelle). Anton a fini 3e au Classement Général de la Coupe du Monde en 2016. Affaire à suivre…

 

Quid des femmes ?


Laetitia Roux, 31 ans (France) & Emelie Forsberg, 30 ans (Suède)
Laëtitia fêtera cette année sa 10e participation à la Pierra Menta (avec un palmarès incroyable : 9 podiums dont 6 victoires !)  et ses 10 ans de carrière, tout aussi inouïs : 104 médailles d’or, 15 titres de championne du Monde, 9 titres de championne d’Europe en ski-alpinisme… Elle fera équipe avec Emelie Forsberg, star du sky-running et seconde à la Pierra Menta en 2015 avec Axelle Mollaret.

Axelle Mollaret, 24 ans (France) & Katia Tomatis, 36 ans (Italie)
Championne locale, Axelle est une habituée de la compétition. 7 participations et 7 podiums ! (dont 2 victoires à la Pierra Menta Jeunes) Elle a signé sa première victoire en Sénior l’année dernière avec Laetitia Roux : nul doute qu’elle cherchera à réitérer son exploit avec sa nouvelle partenaire italienne, Katia Tomatis, qui s’était classée 3e l’année dernière.

Face à ces équipes féminines de très haut niveau, les Suisses Jennifer Fiechter et Séverine Pont Combe, et les Françaises Candice et Léna Bonnel, seront également à surveiller.