S'il y a une chose que les skieurs de dimanche et les skieurs professionnels ont en commun, c'est qu'ils aiment tous les deux aller vite. Après tout, si on fait du ski, c'est pour aller vite. Mais si vous avez l'impression de trainer derrière vos amis quand vous faites la course sur les pistes, il faudrait peut-être simplement farter ses skis.

Tous les skis modernes sont faits essentiellement avec les mêmes bases-une semelle fait de polyethylène sous une forme ou une autre. Quand vous glissez sur la neige, la pression et la température de vos skis la font fondre, créant une fine couche d'eau. Selon la température, l'humidité, et l'âge de la neige, cette couche d'eau peut vous faire skier plus vite ou plus lentement.

On peut classer la neige en six catégories: neige fraîche, neige fine, neige granuleuse, neige de printemps, neige saturée, et neige traitée chimiquement. La neige fraîche est la raison d'être des skieurs. C'est la couche de poudreuse vierge qui est tombée pendant la nuit ou continue à tomber le jour. Le neige fine est simplement de la neige fraîche deux ou trois jours plus tard.

La neige granuleuse est présente sur les pistes depuis un certain moment, est plus arrondie car elle a perdu sa forme avec le temps. La neige de printemps (appelée ainsi car on la trouve souvent au printemps) a survécu à plusieurs cycles de fonte et de regèle. La neige saturée a tendance à contenir plus d'eau et est se trouve aussi au printemps. La neige traitée se trouve souvent dans les stations qui fabriquent de la neige artificielle.

Quand la neige tombe du ciel, les cristaux sont sous la forme d'une plaque hexagonale et nécessitent un fart froid qui empêchera les bords coupants de pénétrer vos skis. Lorsque la neige passe plusieurs cycles de fonte et de gèle, elle devient plus granuleuse et plus dense, et nécessite un fart régulier. En plus du type de neige sur laquelle vous skiez, il faut aussi prendre en compte la température et l'humidité-tous influencera la performance d'un fart sur vos skis.

Entre le type de neige, la température, l'humidité, la vitesse du vent, et la météo, comment peut-on savoir quel fart est le mieux pour ses skis? Heureusement, Swix, un des leaders mondiaux de fart, a conçu le Ski Wax Wizard. Malheureusement, il est en anglais (et allemand, norvégien, et finlandais), mais même pour ceux qui baragouinent en anglais, le Wizard est assez facile à utiliser. Il faut peut-être juste savoir que neige de printemps se dit "corn snow" et neige artificielle se de "manmade"chez les anglophones. Autrement, vous saisissez votre sport (ski nordique ou alpin, ou snowboard), votre niveau (pro, sport, recréation), puis la température, l'humidité, et les conditions de neige. Voilà Le Wizard suggéra le fart approprié aux conditions du jour.

Maintenant que vous avez choisi votre fart, à l'établi. Si ça fait un moment que vos skis n'ont pas été travaillé, déposez-les chez un réparateur professionnel. Tout le fart du monde ne vous aidera pas si vos carres ne sont pas aiguisées et vos semelles sont gougées. La plupart du temps, on peut utiliser un fer à repasser pour farter. Mettre un fer à repasser pas cher sur température basse et faites fondre la cire en l'appuyant contre la plaque du fer. Les professionnels le font fondre jusqu'à ce que la cire deviennent liquide avant de l'étaler avec une brosse, comme si on peignait le ski. Laissez la cire refroidir pendant au moins 20 minutes.

Une fois la cire complètement refroidie, enlevez l'excès avec un racle professionnel. Terminez en passant une brosse en nylon sur les semelles. Certains techniciens utilisent une éponge à récurer en paille de fer. Si ça fait longtemps que vous n'avez pas farter vos skis, vos semelles seront "sèches." Il faudra alors recommencer plusieurs fois pour forcer la cire à pénétrer la semelle.

Vous pouvez protéger votre investissement à la fin de la saison en appliquant une couche généreuse de cire avant de les ranger pour l'été. Une fois le fart appliqué, ne raclez pas l'excès. Séparez les skis avec un long morceau de film alimentaire et attachez les skis ensemble avec une bande de scratch.

Quelque chose aussi simple qu'un tube de fart peut faire la différence entre des skis qui trainent sur les pistes et les skis qui vont aussi vite que le vent. C'est surement un des moyens le moins cher d'assurer que ce soit vous qui arrivez en bas de la montagne en premier.