La Canadienne Sarah Burke, une des meilleures spécialistes mondiales de ski half-pipe, est décédée à l'âge de 29 ans  à Salt Lake City, où elle avait été hospitalisée le 10 janvier après s'être sérieusement blessée lors d'une chute à l'entraînement, indique la Fédération Canadienne de Ski. Elle était une référence dans le monde du freestyle féminin, avec notamment quatre victoire aux X Games. Sacrée championne du monde de ski half-pipe en 2005, elle avait pris la 4e place aux Mondiaux-2011, l'an dernier à Park City. Elle comptait quatre victoires aux X Games et est sacrée championne du monde en 2005.  La Canadienne était l'un des plus grands défenseurs de sa discipline et se battait depuis de nombreuses années afin que sa discipline, le Halfpipe féminin, devienne Olympique. Cette discipline du ski freestyle sera au programme olympique lors des JO-2014 à Sotchi pour la première fois.

Un half-pipe classique a une hauteur de murs d'à peu près 5 mètres mais les plus gros, dits « SuperPipes », peuvent aller jusqu'à 7 mètres au niveau du copping. Ils sont utilisés au Xgames, mais aussi sur le Dew tour, et d'autres grosses compétitions. Sur un SuperPipe, les meilleurs athlètes mondiaux peuvent monter à plus de 4 mètres au-dessus du copping (le pipe faisant a peu près 7 mètres), soit une hauteur de presque 12 mètres. La difficulté d'un saut sur un half-pipe est de conserver en l'air une trajectoire verticale. Dans le cas contraire, le rider risque de retomber sur le copping ou, plus dangereux, au bas du pipe.

Le half-pipe est discipline olympique en snowboard depuis les Jeux olympiques de Nagano en 1998. Début avril 2011, le Comité olympique a décidé d'intégrer le ski halfpipe aux Jeux Olympiques. Les premiers Jeux qui intègreront cette épreuve seront les J.-O. de Sotchi, en 2014.

La Fédération Française de Ski s'est associé à la douleur de la famille et des proches de Sarah Burke.