Tessa Worley a remporté le géant de [R2640R, Soldeu] en Andorre et prend le dossard rouge de leader de la Coupe du monde de Géant.  En tête après la première manche, la Bornandine n'a pas craqué et a fait le métier lors du second tracé, raccourci à cause du vent, omniprésent tout le week-end.

Elle a laissé éclater sa joie, devant ses parents venus spécialement la voir. La Haut-Savoyarde s'offre un deuxième succès d'affilée (le 7e de sa carrière) après celui de Kranjska Gora, profitant de la sortie de piste de l'Allemande Viktoria Rebensburg. Tina Maze et Maria Höfl-Riesch complète ce podium.

Réaction de Tessa Worley :

« C'est une journée magnifique. Je savais que c'était une belle piste pour moi et je suis contente d'avoir produit du ski à mon niveau. Après ma première manche, j'ai pris le temps de savourer le fait que j'étais en tête. Cette position n'est pas toujours évidente. C'est pourquoi j'ai voulu skier la seconde manche comme s'il fallait aller chercher la victoire, pour ne pas céder du temps à quiconque.

Par rapport au dossard rouge de leader de la discipline, j'ai tiré les leçons de l'année dernière, le fait d'être en tête de la Coupe du monde m'était un peu tombé dessus par surprise. J'étais inexpérimentée, et je m'étais mis un peu la pression toute seule. Là, je vais prendre au jour le jour. Les trois (ou quatre NDLR) dernières courses vont être décisives. Je vais profiter du fait d'avoir le dossard rouge, on verra bien en mars qui gagnera.»

Concernant cette étape en Andorre, cela sera un très bon souvenir. L'endroit est magnifique, et je suis vraiment contente de m'imposer ici. Je peux enfin partager une victoire avec mes parents, qui me voient la gagner pour la première fois, des amis et aussi le public français, qui m'a beaucoup soutenu. Ce n'était pas une Coupe du monde en France, mais c'était tout comme... Mais, je n'ai pas envie d'en rester là cet hiver.» 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tessa Worley