Vous avez plus de chance de prendre un coup de soleil à la montagne qu'à la plage. Le fait d'être sur une montagne vous place plus près du soleil et de ses rayons ultraviolets qui endommagent la peau. Sandra Eivins, dermatologue à Steamboat, USA explique, "Pour tous les 300 mètres que vous montez en altitude, vous êtes exposé à 10 pour cent de plus de rayons du soleil. Aussi, il y a moins d'atmosphère qui filtre cette lumière." C'est pourquoi il faut se badigeonner de crème solaire ou se couvrir. S'il neige, optez pour une crème waterproof.

La lumière se reflète aussi sur la neige, ce qui la rend deux fois plus dangereuse. Le docteur Eivins dit que l'on est doublement exposé avec ce reflet, expliquant que "La lumière vous tape d'en haut et d'en bas." Un coup de soleil peut gâcher des vacances.

Les montagnards expérimentés conseillent aux néophytes de garder la bouche fermée lorsqu'ils sont sur la neige, afin de ne pas bruler la voûte du palais non protégée. Cela semble être un bon conseil, ou peut-être les anciens veulent simplement profiter du silence de la montagne, épargné des bavardages des novices.

Appliquez votre crème au moins un quart d'heure avant de sortir. Remettez-en dans la journée. Les crèmes solaires sont classées selon leur FPS, ce qui veut dire facteur de protection solaire. Ce chiffre représente le facteur multiplicateur pour le temps que vous pouvez rester au soleil sans être brûlé. Si vous prenez un coup de soleil après 10 minutes sans protection, une crème FPS 15 vous offre 15 fois 10 minutes de protection. Le docteur Eivins ajoute, "Couvrez-vous, et ne comptez pas uniquement sur les crèmes pour vous protéger car elles ne sont pas parfaites et laissent passer des rayons quand même. Un tour de cou ou une cagoule aide à bloquer les rayons du soleil, et en plus vous garde au chaud quand vous dévaler les pentes.

Il n'y a pas que votre peau qui peut être endommagée par le soleil. Portez toujour des lunettes ou un masque de ski afin de protéger vos yeux.