Beaucoup de stations de ski proposent des bons plans sur les forfaits et l'hébergement, puis affichent des prix à la hauteur de leurs sommets pour chaque bouchée de pain et verre de vin avalés par les skieurs. Cette année aux [R1564R, Menuires], considérée comme une des grandes stations françaises les plus accessibles, les restaurateurs jouent le jeu des prix bas et misent sur des tarifs raisonnables sur quelques uns de leurs produits les plus demandés.

A la demande de l'Office du Tourisme des Menuires, 35 restaurateurs s'engagent à maintenir des prix raisonnables sur, par exemple, le plat du jour pour 10 à 12 euros, la tartiflette à entre 12€ et 15€, et des plats chauds comme des spaghettis bolognaises à entre 7,50€ et 11€.

Les boissons font aussi parties de l'offre, avec un café à entre un et deux euros, un coca pour deux euros à 3,50€, et une demie de bière qui coutera entre 2,50€ et 3,50€. On est loin des prix incroyables pratiqués dans plusieurs grandes stations françaises.

Bien sûr, ces prix raisonnables de la restauration vont de bon train avec les autres bon plans qu'offre la station.

Avec leur site skijournee.com, les skieurs peuvent décrocher une journée sur la montagne pour moins 20 à 50 pour cent. En février, une famille de quatre peuvent coucher dans un studio pendant une semaine et se défouler sur les pistes avec des forfaits six jours à partir de 285€ par personne.

Les Menuires fait partie des Trois Vallées, le plus grand domaine du monde avec huit stations au total.

En savoir plus