Georges Salomon, développeur de la fixation de ski moderne est décédé le 5 oct. à son domicile au bord du lac d'Annecy. Il avait 84 ans.

Salomon a joué un rôle clé dans l'évolution du ski après-guerre en parfaisant les fixations à câble, puis en élargissant la gamme de produits de son entreprise pour y inclure des chaussures de ski, des skis, et des vêtements.

La famille a originalement fabriqué des lames de scie à bois, mais en 1974, Salomon et son père se sont lancés dans la fabrication de carres pour skis en métal.

Quelques années plus tard, Salomon a produit sa première fixation à déclenchement automatique. En 1962, l'entreprise à crée la fixation Allais, empruntant le nom du champion de ski français, et a commencé à faire fureur sur le marché.

"La fixation à déclenchement automatique a été largement copiée par d'autres fabricants et est devenue la norme dans l'industrie, ainsi protégeant des milliers de skieurs des entorses de genou ou de fracture d'os," a écrit SkiRacing dans son avis de décès.

Salomon a aussi inventé la botte à entrée arrière, une tendance des années 80 qui était populaire avec des débutants grâce à leur confort, mais qui n'a jamais vraiment trouvé un public auprès des skieurs avancés.

En 1972, Salomon était le leader mondial des fixations de ski, avec plus d'un million de fixations vendus; en 1985, le chiffre d'affaires s'élevait à 250 millions d'euros.

Le Wall Street Journal a annoncé que Salomon et sa famille ont vendu l'entreprise à Adidas en 1997, pour un montant de 1.5 milliards de dollars.