Le Val d’Allos, berceau de l’Enduro VTT

Très spectaculaire, l’enduro, c’est LA discipline en vogue dans le milieu du VTT. Le principe est simple puisque les compétiteurs s’affrontent sur des itinéraires basés sur un maximum de descentes combinées à des secteurs où les bons coups de pédale permettent de faire la différence. Les pilotes évoluent sans confrontation directe, leur seul adversaire étant le chronomètre. Pour s’adjuger l’épreuve du Val d’Allos, les bikers devront ainsi engloutir pas moins de 10 000 mètres de dénivelée au fil des 10 descentes endiablées réparties sur les 2 jours d’épreuve.

  

Du beau monde pour la 10ème Val d’Allos Tribe 10 000

Comme chaque année, les 300 plaques compétiteurs se sont arrachées en quelques semaines dans toutes les catégories (juniors 15-18 ans / hommes / dames / masters > 40 ans, licenciés FFC ou non). Les pilotes de tous les niveaux se mesureront aux pilotes de notoriété puisque les cadors de la discipline seront présents comme à l’accoutumée : le TOP 20 dont les deux meilleurs enduristes au monde Rémy Absalon et Jérôme Clementz ainsi que l’anglais Dan Atherton (compétiteur INTERNATIONAL DH et Four Cross (4X)) et Tracy Moseley (Championne du monde de DH et multiple championne d’angleterre).

  

La Val d’Allos Tribe 10 000, dix ans déjà !

Et oui il aura bien fallu une décennie pour que l’Enduro VTT, né en France dans le Val d’Allos, s’affirme sur la scène internationale et devienne une discipline à part entière reconnue par l’Union Cycliste Internationale (UCI), au même titre que le X-country (XC) ou la Descente (Down Hill / DH).

Souvenez-vous de 2003 et de cette première édition de la Val d’Allos Tribe 1000, où beaucoup étaient venus alléchés par la perspective des 10000 mètres de dénivelés négatifs cumulés annoncés sur le week-end. Le sous-titre disait aussi « la race d’enduro », précurseur certes mais finalement peu évocateur à l’époque car jamais utilisé jusqu’alors sur un format de course. Ainsi une bonne moitié des pilotes se présenta sur des vélos de DH et équipés comme tels. La grogne monta chez les uns pendant que les autres savouraient ce concept novateur et secrètement tant espéré peut-être, un révélateur pour la plupart et comme le dira un certain Nicolas Vouilloz (10 fois Champion du Monde de DH) : « j’en rêvais, Tribe l’a fait ».

C’est avec une motivation de pratiquant avant tout que Fred Glo, patron de Tribe Sport Group, proposa en 2002 ce concept aux décideurs du Val d’Allos alors en quête d’un évènement estival VTT. Il décida de créer la course dont il rêvait pour lui-même, tout simplement. Sylvain Barbotin, premier adjoint au Maire de la commune et jamais surpris ni effrayé pour débroussailler une idée et relever un challenge, se montra très réceptif. Il deviendra ainsi au fil des années le relai essentiel, efficace et jamais démenti pour porter la bonne parole de l’enduro VTT dans la haute vallée du Verdon et tenir fermement les reines de l’organisation sur le terrain en tandem complémentaire avec les différents acteurs, comme Alex Balaud (20 ans de carriere Pro en DH et Enduro) le traceur officiel des Enduro Series.

  

Programme de la 10ème Val d’Allos Tribe 10 000

Samedi 30 juin
- 7h15 : briefing / Val d’Allos – Le Seignus
- 7h45 : ouverture des remontées mécaniques
- 8h45 : 1er départ
             > 6 runs en continu toute la journée (1000 m de dénivelé / run)
             > Ravitaillement en continu au village partenaires
- 18h30 : apéro offert
- 20h : paella géante au feu de bois

Dimanche 1er juillet
- 7h15 : briefing / Val d’Allos – Le Seignus
- 7h45 : ouverture des remontées mécaniques
- 8h45 : 1er départ
             > 4 runs en continu toute la journée (1000 m de dénivelé / run)
             > Ravitaillement en continu au village partenaires
- 16h : remise des prix