La Pierra Menta, une course exigeante…

En plein coeur du Beaufortain, 4 jours durant, les coureurs vont s’affronter par équipe de deux au rythme de 3 à 6 heures de course par jour. Plus de 200 cordées vont devoir gravir 10 000 mètres de dénivelé positif, franchir une quinzaine de cols, monter puis dévaler des couloirs très raides et évoluer le long d’arêtes vertigineuses pendant 4 jours. Les équipes de deux sont unies pour le pire et le meilleur et font preuve chaque année d’un engagement mental et physique hors norme.

La Pierra Menta, ça se passe en haute montagne ! Ce n’est pas seulement du ski, c’est déjà de l’alpinisme et c’est une compétition qui demande un vrai engagement, tant de la part des concurrents que des bénévoles. La course est très difficile et éprouvante : un marathon des cimes qui demande différentes qualités, endurance à la montée, technique pour la descente.

Pour gagner c’est simple : il faut être l’équipe la plus rapide ! C’est un classement « scratch », on déclenche le chrono au départ et on l’arrête pour chaque équipe quand elle passe la ligne d’arrivée.
Les concurrents ne sont pas tenus d’être de la même nationalité : une belle occasion pour former des équipes éphémères et terriblement efficaces !

Gagner la Pierra Menta, c’est gagner une course prestigieuse, mais c’est aussi gagner l’estime des autres compétiteurs, des bénévoles et des spectateurs… C’est gagner avec ses jambes, son coeur et celui des autres ! Et c’est pour ça que la Pierra Menta est une course mythique !

    

La Pierra Menta, une ambiance formidable

Depuis 26 ans, la Pierra Menta a su se hisser vers des sommets de popularité et de fréquentation, pour aujourd’hui figurer parmi les plus grandes compétitions de ski-alpinisme. C’est une grande fête qui réunit, aux sons des clarines, les amoureux du ski-alpinisme et de la montagne. Et ils sont nombreux : athlètes, bénévoles, organisateurs et des milliers de spectateurs ! Les athlètes mêlent champions et anonymes, jeunes et… moins jeunes, hommes et femmes, du monde entier.

Plus de 300 bénévoles travaillent sans relâche pour que la course soit toujours une réussite dans des conditions de sécurité optimales.

Les spectateurs, à pied, à ski ou en raquettes, viennent encourager les coureurs tout au long du parcours, ce qui donne une ambiance unique à cet événement !

  

La Pierra Menta, une course de ski-alpinisme légendaire

- La plus célèbre : 26 ans d’existence
- La plus longue : 10 000 mètres de dénivelé positif et quatre jours de courses
- La plus conviviale : des milliers de spectateurs encouragent les équipes, même au sommet du Grand Mont en pleine montagne à 2 686 mètres
- La plus équitable : parité totale du parcours et des primes pour les hommes et les femmes !
- La plus internationale : toute l’Europe des montagnes est présente.

  

La Pierra Menta en chiffres

- 26 ans d’existence (17 ans pour la Pierra Menta Jeunes)
- 4 jours par équipe de 2 (2 jours pour la Pierra Menta Jeunes)
- 10 000 mètres de dénivelé positif
- Inscription : 810 euros par équipe
- Plus de 500 concurrents, dont 100 jeunes
- 1er prix : 3 000 euros pour l’équipe gagnante
- Plus de 300 bénévoles
- Plus de 3 000 spectateurs au sommet du Grand Mont
- Une quarantaine de traceurs et 70 dédiés aux contrôles du matériel

  

La Pierra Menta pour les jeunes aussi !

Pour la 17e année, la Pierra Menta Jeunes aura lieu les 17 et 18 mars 2012, sur un circuit spécifique. Elle rassemblera une centaine de jeunes de 16 à 20 ans passionnés de montagne, soit une cinquantaine d’équipes. Les cordées devront gravir 1200 mètres de dénivelé positif par jour. Sur les traces de leurs ainés, les jeunes coureurs devront faire preuve d’un physique et d’un mental d’acier, s’épauler et partager difficultés et émotions extraordinaires où l’on a le droit de pleurer… de joie ! Une bien belle aventure humaine qui forgera les grands vainqueurs de demain !
Certains participants se sont d’ores et déjà illustrés à plusieurs reprises au niveau international. Ainsi, Louise Borgnet a remporté plusieurs titres de championne du monde en février 2011… puis a gagné la Pierra Menta Jeunes dans la foulée !

Cette année, il y aura également une nouveauté en ce qui concerne les jeunes compétiteurs : dans le même esprit que La Grande Course pour les seniors, le nouveau Trophée International France / Italie récompensera les meilleurs cadets et juniors, chez les hommes comme chez les femmes, sur deux courses : la Pierra Menta Jeunes et le Tour du Rutor. Une raison supplémentaire pour suivre de près ces athlètes !