Diablerets 3D - Un superbe dessert pour un menu très exigeant

Après la Verticale en entrée vendredi et la Diabolique en plat de résistance samedi, le Super Relais de dimanche a permis aux concurrents de mener leur ultime bataille. Une bataille physique certes, mais aussi psychologique où les concurrents ont dû puiser dans leurs dernières réserves. Cette aventure humaine, par équipe de 2, a demandé de l’engagement, de l’endurance, de la rapidité, de l’entraide et du dépassement de soi.

  

Résultats du Super Relais

Chez les hommes, on retrouve sur le podium, la patrouille valdo-fribourgeoise sous le nom orignial de « Team … » avec Reynold Ginier et Didier Moret qui ont parcouru les 2x2 boucles de 1,8 km en 26’42’’. Ils sont suivis de près par la patrouille valaisanne « Team la Trace » de Sébastien Nicollier et Pierre Bruchez qui prennent la 2ème place. En 3ème position, ce sont les ormonans Adrien Croisier et Marc Pichard, tous deux des Diablerets, qui complètent le podium.

Chez les dames, c’est le duo Séverine Pont Combe, marraine de cette compétition, et Andrea Zimmermann, déjà vainqueur le jour précédent, qui remportent cette 3ème et dernière course du week-end.

Dans la catégorie espoir, ce sont Steven Girard et Michaël Crausaz qui se sont imposés. La catégorie des Juniors Garçons est menée par Simon Nikles et Bastien Hug , suivis de très près par Nathan Bender et Pierre-Elie Carron en 2ème place. David Brodard et Eloi Schornoz complètent le podium. Chez les Junior Filles, on salue la participation de l’ormonanche Isaline Pichard et sa co-équipière combière Marie Schlunegger des Bioux.

  

Résultats combinés des 3 épreuves et classement général

Sans surprise, ce sont Reynold Ginier et Didier Moret, vainqueurs de la Verticale et du Super Relais, qui s’imposent lors de cette 2ème édition de la Diablerets 3D, avec un total de 295.50 points. Il sont suivis par leurs rivaux valaisans du week-end Sébastien Nicollier et Pierre Bruchez, vainqueurs de la Diabolique, avec un total de 291.50 points. La patrouille locale d’Adrien Croisier et Marc Pichard complète le podium avec un total de 286.62 points.

Après son résultat mitigé dans l’épreuve d’hier, c’est un Reynold Ginier souriant qu’on retrouve. « Gagner la 3D était mon objectif, d’autant plus important en cette année de Patrouille des Glaciers ». Rappellons qu’en 2011, ce sont déjà ses co-équipiers de la patrouille, Didier Moret et Alexander Hug qu’on retrouvait sur le podium. Votre but pour la patrouille ? « Arriver au moins dans les 5 premiers ! »

Chez les dames, les co-équipières de l'équipe « les enfants du sourire » emmenée par Séverine Pont Combe, marraine de l’événement, et Andrea Zimmermann, ont marqué de leurs empreintes cette édition en gagnant les 3 courses, avec un total de 300 points. Elles sont suivies par Véronique Ançay et Mary-Jérôme Vaudan du team « la trace-Icebreaker », avec un total de 291.11 points. Le team Crazy-Yosemite de Cécile Pasche et Caroline Kilchenmann prend la 3ème place.

  

Bilan de la Diablerets 3D

Le vice-président, Sylvain Brugeilles, et le président, Philippe Nicollier sont unanimes ! « Cette édition 2012 est un succès et confirme que la Diablerets 3D peut avoir lieu dans toutes les conditions ! En 2011, avec peu de neige et sous le soleil, et en 2012 avec beaucoup de neige et une météo peu clémente. Sans l’implication des 150 bénévoles, et un comité d’organisation efficace, un tel résultat ne serait pas envisageable ».

Dans les coulisses de la compétition, on retrouve les sportifs dans une ambiance fraternelle, qui se relaxent autour d’un bon repas et dans une ambiance musicale traditionnelle.

Nombreux sont les compliments adressés par les coureurs aux organisateurs. « Il est rare qu’un parcours de remplacement tel qu’imposé pour la Diabolique soit aussi intéressant et exigeant. » « Merci pour tout et à l’année prochaine » « Longue vie à la 3D ! ».

Sans hésitation, le comité d’organisation vous donne rendez-vous pour la 3ème édition de la Diablerets 3D en 2013.
La date précise sera fixée avant la fin de la saison.

Gageons que la Diablerets 3D se réserve un bel avenir !