Cette année, l’O'Neill Evolution est l'un des principaux événements pour se qualifier au big air du TTR World Snowboarding Championships. Ces championnats se tiendront pour la première fois à Oslo du 12 au 19 février 2012, puis suivront un rythme olympique quadriennal.

  

Triple cork sur le big air

Les organisateurs de l’événement TTR 6 étoiles World Snowboard Tour O’Neill Evolution renoncent cette année au half pipe pour se concentrer exclusivement sur le plus grand kicker à ce jour au Bolgen Jakobshorn. Ce dernier devrait même permettre les triple corks, à savoir des sauts en rotation où la tête de l'athlète se retrouve trois fois sous la planche.

Explications d’André Rellstab, event manager des remontées mécaniques Davos Klosters: «N’ayant pas pu produire de la neige artificielle en novembre en raison des conditions météo, nous avons été contraints de choisir l’une des deux disciplines. A notre sens, il valait mieux proposer une très bonne installation que deux installations médiocres. Ce nouveau saut, le plus grand jamais réalisé à ce jour, permet des sauts de plus de 30 mètres pour un élan de 55 à 60 km/h.»

Bernhard Ritzer, O’Neill global event manager, complète: «Les riders peuvent profiter des journées désormais libres pour s'entraîner et nous aider à perfectionner le kicker d’une longueur de 24 mètres. Le généreux créneau horaire nous permet par ailleurs de profiter des meilleures conditions météo et peut-être de repousser une fois encore les limites du snowboard. Nous pourrons également proposer des manifestations parallèles au public.»

Après l'atterrissage, une installation comprenant un straight rail, un kinked rail et un wallride attend les riders désireux d’impressionner le jury et le public.

  

Pat Burgener affrontera la crème de la crème

Un coup d’oeil sur la liste des participants donne un aperçu de l’action à venir.

Chez les hommes s’aligneront les trois médaillés 2011 du big air: Sebastien Toutant (CAN), Eric Willet (USA) et Mark McMorris (CAN). Le triple champion TTR World Tour, Peetu Piiroinen, et le Suisse romand Pat Burgener seront eux aussi de la partie. Ce dernier est l’un des rares a avoir réussi un triple cork (en version switch backside 1440) au printemps passé. La vidéo de son saut s'est hissée au troisième rang des meilleurs clips du Transworld Snowboarding Mag.
Mais Pat Burgener semble avoir encore d’autres cordes à son arc: «Je me réjouis du grand kicker. A Davos, j’aimerais m’amuser et montrer ce que j’ai dans mon sac. Aujourd’hui, mon répertoire comprend sept double corks différents».
Lucas Baume sera l’autre Suisse romand à tenter sa chance. La présence de neuf des dix premiers du classement actuel du big air prouve l’importance de l’événement.
Le prix d’une valeur totale de 125'000 dollars sera entièrement attribué à la discipline du big air. Le gagnant repartira avec un chèque de plus de 40'000 dollars.

Chez les femmes, deux des trois championnes de l'an dernier, Enni Rukajärvi (FIN) et Sarka Pancochova (CZE), sont inscrites et devront défendre leur titre face à la spécialiste suisse du slopestyle, Sina Candrian.