Coupe du Monde Bosses de Méribel

Méribel, hier soir 18h : de gros flocons, de puissants projecteurs, les meilleurs freestyleurs du monde qui s'affrontent en duel, une piste en plein centre station autour de laquelle se sont massés les vacanciers comme les supporters assidus : le spectacle de cette étape de la coupe du monde de freestyle  promettait d’être exceptionnel et il le fut !

Moins d’une semaine après la confirmation officielle de l’organisation de la coupe du monde de Bosses, Méribel propose pour la 3ème année une piste de grande qualité recouverte d’une neige fraichement tombée, travaillée avec tout le savoir-faire des professionnels de la station et du shapper et entraineur de l'Equipe de France Bertrand Couet.

  

Anthony Benna prend le flambeau de leader de l'équipe de France

Après les qualifications ce sont 3 français : Anthony Benna (3ème de la première coupe du monde de Ruka en Finlande), le local de l’étape, le jeune Sacha Theocharis et Alizee Boulangeat chez les femmes qui ont décroché leur place en finale.

Résistant à la pression de ses concurrents et porté par la foule (près de 2000 personnes) Anthony ne s'est incliné que face au vice-champion du monde en titre le canadien très en forme cette année encore puisqu'il a gagné la première étape il y a 15 jours en Finlande. En l'absence de Guilbault Colas le français champion du monde en titre et vainqueur de la coupe du monde 2011, Anthony prend le flambeau de leader de l'équipe de France avec aisance.

  

Témoignages

Anthony Benna, (FRA), 2ème place
Très attendu sur cette étape, il montre rapidement qu’il veut gagner sur cette piste à Méribel. Rapide et précis, il passe avec brio toutes les étapes de qualification « Je me suis fixé des objectifs pour cette saison. Pour mon run de final, je n’ai pas pu faire les figures que j’avais prévu » mais c’est tout de même sous un tonnerre d’encouragements qu’Anthony réalise un énorme Cork 7 sur le premier saut. Pour la finale « je n’ai pas voulu me mettre de pression, je me suis battu jusqu’au bout et je suis très content de cette deuxième place. Le canadien Mikael Kingsbury est un très bon skieur et même si j’aurais aimé monter sur la première marche, ici en France, c’est le meilleur qui a gagné. Je me suis fait plaisir et je vais pouvoir passer de très bonnes fêtes de fin d’année et je pense que la prochaine fois ça passera. »


Hannah Kearney (USA) : 1ère Place (Ladies Dual Moguls Finals)
« Il y a 3 ans j’ai gagné sur cette piste, l’année dernière j’ai terminé 2ème j’avais donc une revanche à prendre ! J’adore la neige française et aujourd’hui c’était particulièrement agréable. Le travail avant et pendant la course a été excellent j’ai pu faire malgré les chutes de neige les sauts que j’ai travaillé tout l’été et ça a payé. Et quelle ambiance en nocturne avec tout ce public ! »

Mickael Kingsbury (CAN) : 1er Place (Men's Dual Moguls Finals)
« J'ai tout simplement fait comme à l’entrainement » ! dit-il avec modestie.  « J’étais stressé mais juste ce qu’il faut pour avoir l’énergie de faire une belle descente. Avec cette neige j’ai pu skier rapidement, les bosses étaient tout simplement parfaites et j’ai été propre jusqu’au bout. Mon prochain objectif c’est le Mont-Gabriel le 14 janvier à la maison, et là j’aurai surement la pression beaucoup plus forte ! »

Bertrand Couet entraineur de l’équipe de France de ski de bosses
« Il était difficile d’imaginer il y a quelques jours que nous aurions une aussi belle piste. La difficulté a surtout été de générer de la pente en réception de saut et de construire la plateforme de départ mais le travail réalisé a été impeccable.
En plus la neige tombée cet après-midi a adoucit la piste les skieurs ont pu produire de la vitesse et réaliser de superbes sauts.
J’espérais qu’Anthony soit régulièrement sur les podiums cet hiver mais là il s’installe au top de la hiérarchie mondiale avec une maturité qui n’est pas dû au hasard. L’année dernière avec sa blessure et celle d’Antoine l’équipe de France se résumait à Guilbaut cette année ils sont de retour avec des ambitions et un ski très solide. Alysée Boulangeat a aussi réalisé un très bon run il s’en est fallu de peu pour qu’elle ne fasse un excellent résultat aujourd’hui, elle peut être fière de sa démonstration.
»

Christophe Mugnier : responsable évènement Méribel Tourisme
« Quand on a pris la décision de maintenir la compétition, on a pris un risque car nous n’avions pas encore la neige suffisante pour garantir le bon déroulement de la compétition. C’était un sacré challenge pour toutes les équipes techniques 120 personnes au total avec les remontées mécaniques, le service des pistes, l’ESF, les bénévoles, de préparer cette piste en 2 jours. Nous avons en effet décidé de laisser passer la perturbation avant de travailler les 180 m de ce tracé compact, l’humidité remontée avec le froid a permis à la neige de durcir. Les conditions idéales pour un magnifique spectacle dont nous apprécions d’autant plus la qualité qu’il a demandé un gros travail d’équipe. »

   

Résultat officiel de la FIS Freestyle Ski World Cup 2012 (Dual Moguls Final)

Femmes
1er Kearney Hannah (USA)
2ème Dufour-Lapointe Justine (CAN)
3ème Mcphie Heather (USA)

Hommes
1er Mikael Kingsbury (CAN)
2ème Anthony Benna (FRA)
3ème Sho Kashima (USA)