Gauthier de Tessières

Vainqueur à 13 ans d’une compétition nationale en outsider, désormais détenteur d’un palmarès prometteur, à 30 ans Gauthier de Tessières est un des piliers d’une équipe de France solide. Spécialiste de la discipline la plus technique, le géant, le skieur à l’esprit ouvert, transpose ses qualités de glisseur et sa finesse au super-G.
Parfois vu comme un personnage atypique de par son parcours, sa préparation et sa personnalité, le skieur de l’Alpe d’Huez a aujourd'hui trouvé son équilibre et entend bien se faire l'habitué des podiums cet hiver.

Luc Alphand, vainqueur de la coupe du monde de ski alpin : « Gauthier est un personnage vraiment atypique, il possède une sensibilité et une fibre artistique qui tranchent avec la rigidité du ski alpin. C’est un battant, et un bosseur qui devrait nous offrir de belles victoires cette année ! ».

   

Palmarès de Gauthier de Tessières

Saison 2010/2011
- Champion de France Géant
- Champion du Monde par équipe
- 9ème en Géant aux Championnats du Monde
- 8ème Alta Badia Coupe du Monde Géant
- 9ème Adelboden Coupe du Monde Géant

Saison 2009/2010
- 13ème Beaver Crek Coupe du Monde Géant
- 15ème Vald'Isère Coupe du Monde Super G
- 16ème Géant Val d'Isère Coupe du Monde Géant
 
Saison 2008/2009
- 3ème Val d'Isère Coupe du Monde Géant
- 16ème Are Coupe du Monde Géant
- Champion de France SuperG

  

Une préparation physique faite d'endurance et de défi! 

Début mai, Gauthier a troqué son dossard de champion de France contre un maillot... (à pois) de cycliste, pour avaler quelques 3000 km et participer à l'épreuve amateur de "l'étape du tour" ralliant Valfréjus à sa station, l'Alpe d'Huez.

L'objectif : un défi de taille excellent pour la motivation, et travailler l'endurance qui lui permettra d'endosser la longue saison hivernale. La musculation a donc été secondaire, aussi pour préserver des genoux fragilisés.

   

Eté 2011 : un travail sur les skis constructif

Après un retour sur les planches à Zermatt en juillet, Gauthier s'est envolé pour la septième année consécutive au bout du monde à Ushuaïa en Argentine pour commencer fin août un travail précis et technique notamment sur la discipline de vitesse et  sur son matériel. Parmi de nombreux nouveaux modèles que HEAD lui met à disposition, Gauthier a sélectionné ceux qui lui conviennent le mieux.

Début septembre, ce travail s'est prolongé à La Parva au Chili où, avec deux de ses compatriotes (Guillermo Fayed et Johan Clarey) et son technicien,  il a défini son parc de ski pour l'hiver. Déjà en condition de course sur les coupes d'Amérique du Sud, Gauthier s'est confronté à ses coéquipiers ainsi qu'à d'autres nations alpines et a "engrangé" de la confiance en vitesse en obtenant une prometteuse 4ème place lors du Super G.

Toujours plus perfectionniste, le géantiste aux qualités de glisse passe la vitesse supérieure dans les autres disciplines: « J'ai senti de très bonnes choses sur chacune de mes séances sur la neige, j'aime évoluer avec cette satisfaction d'être efficace sur chaque journée de glisse, c'est sûrement la grande évolution par rapport aux autres saisons".

   

A moins d'un mois avant Sölden, la préparation se peaufine!

Le 23 Octobre, ce sera l'ouverture du cirque blanc avec les premières épreuves de coupe du monde. Gauthier est dans les temps sur sa préparation, puisqu'il affine les derniers réglages pour être, dit-il "au top". Il vise pour cette saison plusieurs podiums en coupe du monde, et c'est les yeux pétillants qu'il abordera sa première course de l'hiver, disposé à imposer sa signature :"J’aime cette piste et je sais qu'à chaque fois que je pose le pied là bas je me sens bien et prêt à en découdre".