Ouverture de la station du Col de l'Arzelier pour les vacances de février

La station du Col de l’Arzelier sera ouverte du 12 février au 13 mars 2011 pour le VTT, la location de devalbike et les piétons. Si la neige venait à tomber en quantité suffisante, la station ouvrira pour le ski comme à l’accoutumé.

La neige est absente certes, mais nous ne sommes tout de même pas en été ! Il faudra donc prévoir de s’habiller chaudement, des gants et de bonnes protections pour le VTT.

Les sorties raquettes prévues au programme auront bien lieues mais à pied !

Profitez du télésiège pour aller rencontrer Anouck et Thibault, les nouveaux gérants de l’auberge-refuge la Soldanelle qui se feront un plaisir de vous accueillir !

  

Quelques dates à retenir pour ce mois de février

- jusqu’au 13 mars : Exposition Câbleurs-Débardeurs, photographies d’Emmanuel Breteau à découvrir au 1er étage de la salle hors-sac. Cette exposition a été réalisée par la Maison du Mont Aiguille dans le cadre de son travail sur l’avenir de la forêt. En cette année internationale de la forêt, une bonne idée, au cœur des enjeux environnementaux.

- Samedi 19 février : Raquettes à la pleine lune : randonnée accompagnée en raquette ou sans, jusqu’à une cabane forestière où vous attend une bonne tartiflette ! La soirée affiche déjà quasi complet. Pour les retardataires, rattrapage samedi 19 mars !

- Vendredi 25 février : loto terroir, venez découvrir notre région, ses produits locaux et ses activités en vous amusant ! à partir de 20h. A gagner : un week-end en gîte rural, 1 panier garni, 1 jambon, du vin du Trièves, de la bière Tourniole, des fromages, des livres des éditions Terre Vivante, des entrées dans différents parcs de loisirs, des balades en poneys, des croisières sur La Mira, des repas à l'auberge buissonnière, de la clairette de Die, des entrées à la patinoire, etc...

- Samedi 26 février : Concert de That’s All Fonk , groupe de funk grenoblois. A partir de 20h30, salle polyvalente du Col de l’Arzelier, entrée 6 €, organisé par Les Festives du Balcon Est.

Finalement, la neige aurait presque été de trop (j’ai dit presque !).