Obligatoire pour les enfants en écoles de ski, le port du casque se généralise peu à peu. Les moniteurs et les parents l'adoptent de plus en plus, à la fois pour donner l'exemple mais aussi pour se protéger. 

Les chutes en ski  ou en snowboard chez les adultes sont dangereuses et entraînent, spécialement lors des collisions entre pratiquants ou contre des obstacles, fréquemment des traumatismes crâniens.

Les collisions étant considérablement plus fréquentes chez le jeune enfant, le port du casque est indispensable pour les enfants lors de la pratique du ski alpin ou du snowboard. Leur crâne est très exposé lors des collisions, vu leur petite taille et sera donc plus facilement touché au niveau de la tête. D'autre part son comportement sur les pistes le rend plus vulnérable.

Tous les pratiquants ont donc intérêt à porter un casque lors de la pratique de sports d’hiver.  Il faut choisir un modèle homologué et l'ajuster de façon à ce qu'il ne bouge pas une fois attaché.

De manière pratique :
- Choisir son casque : Premièrement le casque doit bénéficier de la norme CE EN 1077 certifiant que le produit est conforme à la réglementation. Il faut être attentif à l’aération et au poids du produit pour un maximum de confort.
- Changer son casque régulièrement : Il faut savoir que tout casque a une durée de vie de 3 à 5 ans, car ses caractéristiques protectrices s’altèrent avec les rayons UV. Sachez qu'après un accident ou une chute importante, il faut impérativement changer son casque.
- Choisir un casque à sa taille  : un casque trop petit ou trop grand engendrera une protection altérée.

Il est donc primordial de choisir un casque adapté à sa morphologie et à sa taille pour un maximum de confort et de sécurité.

Accessoire de sécurité, le casque devient un accessoire de mode, léger et design, qui facilite son adoption par les amateurs de glisse en tout genre. Que vous soyez skieur, snowboarder, miniskieur, ... protégez-vous, portez un casque !