Elaboré par la DTN, en collaboration avec le Ministre et son cabinet, la Direction des Sports, la POP et le CNOSF, le nouveau cadre de sélection pour les JO a également reçu l’aval de la Commission Nationale du Sport de Haut Niveau.

Le nouveau mode de sélection adopté par la Fédération Française de Ski pour toutes les disciplines, prendra en compte :
- les résultats obtenus sur les compétitions de référence 2008/2009 et 2009/2010 (Coupe du Monde, Championnat du Monde, Coupe d’Europe FIS)
- la capacité des sportifs retenus à participer à la performance collective de l’Equipe de France Olympique
- l’état de forme physique et psychologique à la date de la sélection

Ce nouveau mode de sélection renforce le rôle de sélectionneur des Directeurs Sportifs et du Comité de sélection, et rompt avec les critères précis de performances exigés jusqu’alors pour prétendre à une sélection.

L’objectif de la nouvelle procédure est de forger l’équipe la plus performante pour les JO.

Toute sélection peut-être remise en cause en cas de blessure, méforme, non-respect de l’éthique sportive ou de sanction disciplinaire.

Le Comité de sélection se laisse la possibilité de prendre toute décision qui s’impose pour renforcer le potentiel de l’Equipe de France Olympique et peut être amenée à organiser des tests de performance entre deux ou plusieurs sportifs pour finaliser la liste nominative des propositions de sélection.

Une fois la sélection établie par le comité de la F.F.S., la liste sera soumise à la Commission Nationale du Sport de Haut Niveau (C.N.S.H.N.) qui établira la conformité des propositions nominatives aux règles de sélection validées pour les Jeux Olympiques. Enfin, c’est au Comité National Olympique Sportif Français (C.N.O.S.F.) que reviendra la mission d’inscrire aux Jeux Olympiques les athlètes proposés.