Plus de 426 équipes se sont affrontées ce lundi 13 avril sur le plus grand domaine skiable du monde au cours d’un rally parsemé de courses spéciales. Pro, amateurs ou famille, en ski, en snow ou en télémark, par équipe de 3, tous sont là pour la même chose : se faire plaisir et remporter l’épreuve.

"Une occasion unique de découvrir le plus grand domaine skiable du monde grâce à un concept de course original. Il y en a pour tous les goûts", explique Vincent Lalanne, le directeur de l’Association des 3 Vallées.

Record battu…
Une affluence hors norme pour cette 7ème édition des 3 Vallées X Wing Rally. Au départ de Courchevel, Val Thorens, Les Menuires ou Méribel, plus de 1300 personnes ont réalisé les 8 spéciales éparpillées sur l’ensemble des 600 km de pistes.

Cette année le big air bag fait son entrée dans la course. A l’aide d’un tremplin de neige, les concurrents n’ont plus qu’à prendre leur élan avant de s’envoyer en l’air…et d’atterrir dans un énorme matelas gonflé d’air. Back flip, 360…la figure la plus spectaculaire et la plus précise remporte un maximum de point.

Derby, slalom XXL, Kilomètre Lancé, family schuss, freeride, triple boarder les épreuves s’enchaînent dans l’ordre de son choix et les stratégies ne manquent pas…

Des champions en nombre….
Antoine  DENERIAZ
(Champion Olympique de Descente), Ophélie DAVID (Championne du Monde de Skicross et Triple vainqueurs des X-Games), Julie POMAGALSKI (championne du monde de Snowboard en boardercross), Meryll Boulangeat (3ème au classement Coupe du Monde de Skicross), Mégane Boulangeat (2ème finale de Coupe de France de bosses), Chris Lau (médaillé de bronze aux championnats du monde de télémark) tous sont venus participer et découvrir les différentes spéciales.

"C’est une très bonne compétition de fin de saison, c’est convivial et on en profite pour tester de nouvelles disciplines et se faire plaisir" sourit Ophélie David qui prépare les Jeux Olympiques de Vancouver 2010.

Ophélie s’est prêtée au jeu en participant aux épreuves avec Clément et Julien, 9 ans et 11ans. "C’est super d’être avec une championne, on va pouvoir frimer à l’école", s’amuse Julien.