Fonceur et imprudent par nature, votre jolie tête blonde doit acquérir une connaissance des règles de conduite en montagne pour pouvoir skier en toute sécurité. 

La tenue vestimentaire et l’équipement sont des éléments importants en terme de sécurité et d'apprentissage :

Le casque : Les collisions sont considérablement plus fréquentes chez le jeune enfant. L'enfant est plus petit qu'un adulte et en cas de collision sera plus facilement touché au niveau de la tête. Son comportement sur les pistes le rend plus vulnérable. Le port du casque est recommandé pour les enfants de 4 à 12 ans. Choisissez un modèle homologué et ajustez-le de façon à ce qu'il ne bouge pas une fois attaché.
De manière pratique :
1. Choisir son casque : Premièrement le casque doit bénéficier de la norme CE EN 1077 certifiant que le produit est conforme à la réglementation. Il faut être attentif à l’aération et au poids du produit pour un maximum de confort. Votre revendeur est votre meilleur conseillé dans ce choix
2. Changer son casque régulièrement : Il faut savoir que tous casque à une durée de vie de 3 ans (normes), pourtant dans la grande majorité des cas d’utilisation régulière, il conviendrait de le remplacer plus souvent.
3. Choisir un casque à sa taille
Un casque trop petit ou trop grand engendrera une protection altérée.
Trop petit : Points de compression et mauvaise mise en place sur la coiffe.
Trop grand : Mauvaise mise en place et risque de perdre le casque en cas de chute violente.
Il est donc primordial de choisir un casque adapté à sa morphologie et à sa taille pour un maximum de confort et de sécurité.

Les masque
Le masque permet une protection contre les intempéries (vent, neige, froid, pluie) mais également contre les projections des autres skieurs ainsi que les rayonnements ultraviolets direct ou réfléchi sur la neige. Le masque est préférable aux lunettes de soleil, car évitant nombre de blessures liées à la casse de la monture en cas de chute. Un bon masque et son écran doivent pouvoir se déformer totalement sans casser. Le port d’un casque nécessite en temps normal le port d’un masque de la même marque pour une mise en place parfaite.

Les protections dorsales
Au même titre que le port du casque, le port d’une protection dorsale est incontournable dans les nouvelles pratiques de ski (freestyle, freeride). La colonne est très exposée et la dorsale prévient donc de ces traumatismes. Outre une protection directe contre les chocs, elle fourni également un amorti et donc une diffusion du choc. Les dorsales sont maintenant très légères et confortables, à partir du moment où on l’adopte, on ne la sent même plus. Le confort est total donc pourquoi se priver d’un produit si indispensable.

Les vêtements : les combinaisons intégrales sont idéales pour les enfants dans la mesure où elles empêchent la pénétration de la neige et protègent ainsi l’enfant de l’humidité
En savoir plus 

Les chaussures : comme pour l'adulte, le pied de l'enfant doit être à l'aise, le talon fixe.
Les skis : Les skis devront être adaptés à la taille de l’enfant et ne pas dépasser sa hauteur afin de lui permettre un apprentissage sans risques. Le réglage des fixations doit être effectué en fonction de l'âge et du poids de l'enfant. Adressez-vous dans les magasins de location de ski. Chaque année, l'enfant change et grandit. A chaque séjour veillez à adapter et régler son équipement.
Location de matériel

Accessoires indispensables : En cas de froid intense et de vent prévoyez un bonnet fin ou une cagoule (sous le casque) et une écharpe. Des gants ou moufles, des lunettes de soleil ou un masque quelque soit la météo et quelque soit l'âge de l'enfant. La crème solaire, écran total pour le visage, est nécessaire pour protéger la peau fragile de l’enfant des coups de soleil très fréquents à la montagne en raison de la réverbération du soleil sur la neige. 

Les cours de ski
Confier son enfant à une école de ski, c’est lui permettre d’acquérir les notions de base du ski avec  l’aide de moniteurs spécialisés sur des parcours adaptés. Les moniteurs savent en effet faire prendre confiance en eux aux enfants et leur apprendre les rudiments du ski tout en jouant. Des rudiments qu’il est bon de leur faire appréhender par un professionnel.

Dans certaines stations de ski françaises, vous pourrez choisir entre deux écoles de ski : l’ESF (Ecole du Ski Français) et l’Ecole de Ski Internationale. Selon les écoles, la durée des cours collectifs varie entre 2 et 3 heures ou la journée complète. En général trois créneaux sont proposés : matin, mi-journée, après-midi. Les créneaux de mi-journée et d’après-midi présentent l’avantage de se dérouler aux heures les plus chaudes. Ils sont en général prisés, pensez à réserver à l’avance. Les enfants à partir de 3 ans sont accueillis au jardin des neiges. L’initiation au ski dure en général 1h ou 1h30. Si vous souhaitez skier et donc les confier plus longtemps, vérifiez qu’ils seront accueillis dans un local chauffé. Les cours à la semaine ont lieu du dimanche au vendredi, les tests se déroulent lors du dernier cours.

La préparation d'une journée de ski
Le petit-déjeuner : Pris deux ou trois heures avant le ski, le petit-déjeuner doit être copieux. Glissez lui des barres de céréales, pâtes de fruit dans les poches pour manger sur les pistes. Faites le boire souvent surtout s'il fait grand soleil. La faim et la déshydratation entraînent souvent la fatigue et les accidents.

Avant de chausser les skis assurez-vous de lui avoir correctement réglé ses fixations, de lui avoir mis son casque, ses gants et ses lunettes. Pensez à emporter la crème solaire et commencez par une piste facile.