L’Aéroport International de Denver (DIA) est le onzième plus gros aéroport du monde (de par sa fréquentation), un classement qui peut sembler élevé par rapport à la taille de la ville mais les nombreux skieurs et snowboarders y transitant pour rejoindre les Montagnes Rocheuses contribuent largement à ce classement.

En dépit d'être au pied des Montagnes Rocheuses, l’Aéroport International de Denver est accessible depuis les principaux aéroports importants d’Amérique du Nord, ainsi que depuis Paris Charles de Gaulle (vol direct). Les vols internationaux sont disponibles via Francfort, et la compagnie Islande Air a récemment ajouté des vols directs au départ de Reykjavik et Oslo.

Mais avant de vous envoler pour cette région privilégiée pour la pratique du ski, voici quelques informations pratiques qui faciliteront grandement votre voyage jusqu’aux pistes du Colorado…

 

Une fois que vous débarquez à Denver:

L'aéroport de Denver est simplement énorme, et vous allez atterrir dans l'un des trois terminaux, qui sont connectés au hall principal soit par trains soit via une passerelle.

Les vols internationaux atterrissent au Terminal A. Après avoir marché jusqu’aux services des Douanes pour procéder aux contrôles d’usage, vous entrerez dans le Terminal principal. Vos skis et planches de snowboard arrivent sur un convoyeur séparé sur lequel vous pouvez les récupérer.

Pour les vols intérieurs, la récupération des bagages s’effectue dans le hall principal au niveau 5. Les skis et snowboards sont à récupérer au comptoir des bagages volumineux. Attention, leur débarquement et leur acheminement jusqu’à ce comptoir peut prendre quelques minutes de plus.

 

Pour rejoindre les stations de ski :

Ne soyez pas surpris si en sortant de l’aéroport les montagnes ne sont pas en vue… Denver est en fait situé dans les Grandes Plaines, mais Loveland Ski Area se trouve à seulement 128 km de l'aéroport, et plus d'une douzaine de stations sont situées à moins de quatre heures de route, y compris Winter Park (144 kilomètres), Copper Mountain (164 kilomètres), Steamboat Springs (289 km) et Aspen (294 kilomètres).

Des vols de transfert sont disponibles, et ils représentent souvent une bonne option pour se rendre plus rapidement à Aspen. Idem pour Telluride et Crested Butte qui sont situées plus loin encore dans les montagnes. Pour ces deux stations, le choix d’un vol intérieur de transfert est à privilégier (beaucoup plus simple et rapide qu’un trajet via la route).

Si vous optez pour un transfert via la route, plusieurs options s’offrent à vous :

• Location de voitures: La plupart des grandes agences de location de voitures sont représentées à DIA. Les navettes de l’aéroport vous déposeront sur le niveau 5, et après 5 petites minutes de marche, vous tomberez sur les agences de location.

• Le Colorado Mountain Express constitue une alternative intéressante. Il s’agit d’un service de navette très populaire, offrant des transferts directs vers les hôtels et résidences des principales stations de ski du Colorado. Pour le prix, compter approximativement65 $ par personne (rabais possible pour les groupes)

• Troisième alternatives : s’offrir une location de voiture de luxe… (à partir de 180 $.environ)

 

Profitez des services de l’aéroport lors du vol retour:

L'aéroport de Denver est spacieux, aéré et il regorge de restaurants, de boutiques, d’expositions et plus encore.

Commençons par l'art et la culture. Sur l’ensemble des terminaux de l'aéroport sont implantées une trentaine de sculptures, des peintures murales et une multitude d’œuvres d’art, créant l'une des plus vastes expositions culturelles permanentes du monde. Certaines œuvres exposées ici sont même l’objet de controverses, à commencer par le brillant de la statue bleue représentant un Mustang sur Peña Boulevard, ou bien encore à travers quelques peintures à propos desquels les théoriciens du complot aiment débattre. En tout état de cause, cette large place faite à l’art dans l’enceinte même de l’aéroport offre aux voyageurs un peu de culture dans un contexte hors du commun. A noter qu’une brochure pour une visite autoguidée de la collection d'art est disponible dans tous les kiosques d'information.

L’aéroport de Denver est également une exceptionnelle vitrine de la cuisine locale.
Avant même de passer les portiques de sécurité, le Boulder Beer Co. propose une gamme complète de ses bières si souvent primées.
Les différents halls de l’aéroport regorgent de bonnes adresses. Ainsi dans le Hall A, on retrouve le légendaire tamale « La Casita ». On y déguste une savoureuse purée de maïs accompagnée d’une sauce mexicaine. Dans le Hall B, le « New Belgium Hub » propose de mousseuses bières du Colorado et une cuisine typiquement américaine tandis que dans le Hall C est l’antre du « Timberline Steaks », qui sert de délicieuses pièces de bœuf, des huîtres Rocky Mountain (pas exactement ce que vous pensez), ainsi qu’une large sélection de vins du Colorado. Pour couronner le tout, le très populaire « Denver hotspot Root Down » ouvrira ses portes au sein de l'aéroport dès le début 2013.

 

Pour garder le contact avec les affaires…

Une connexion Wi-Fi est disponible dans tout l'aéroport via Boingo (qui offre des débits rapides pour une somme modique), et les stations de rechargements libres d’accès sont disponibles dans hall A, B et C. Un centre d'affaires avec un bureau de travail est également à la disposition des voyageurs sur la mezzanine du hall B. Enfin, l'aéroport est pourvu de plusieurs salons fumeurs: Club de l'aviateur (niveau 6 du terminal Jeppesen), restaurant Mesa Verde (prêt des portes d’embarquement du Hall A), le Club de l'aviateur (à proximité des portes du hall B) et le « Smokin’ Bear » '(dans le hall C).

 

Securité:

L’aéroport de Denvers est pourvu de trois points de contrôle de sécurité. Les deux premiers sont situés aux extrémités nord et sud du terminal principal, lieu de passage obligé pour accéder à tous les halls en train. Le 3ème « check-point » se trouve à proximité de la passerelle du Hall A, qui donne accès aux hall B et C par le train.

 

Parkings:

- De nombreux parkings sur place.
- Comptez de 7 à 30 $ par jour

 

Sources complémentaires d’information: