C'est l'intouchable Norvégien Aksel Lund Svindal qui a remporté ce super-G disputé sur la piste de Lake Louise (Canada). Déjà vainqueur de la descente de samedi, Svindal signe son 18e succès en coupe du monde et le cinquième sur cette piste.

Le Norvégien possède tous les atouts pour devenir le nouveau maitre dans les disciplines de vitesse. La place est à prendre depuis la récente retraite du Suisse Didier Cuche.

Aujourd'hui Aksel Svindal gagne ce super-G avec un chrono de 1'34"96 et relègue son dauphin Français à 0.85sec, un écart conséquent.

Le Français Adrien Theaux peut également sourire après sa course. En retrait et déçu après la descente, le skieur de Val Thorens s'est parfaitement repris avec sa deuxième place, septième podium de sa carrière.

Sur la troisième marche du podium on retrouve l'Autrichien Joachim Puchner, à 0.90 sec du vainqueur. Puchner monte sur la "boite" pour la troisième fois en carrière.

Le meilleur géantiste du monde Ted Ligety passe tout près d'un gros coup puisqu'il manque le top 3 pour un petit centième, mais le résultat est très intéressant pour l'Américain.

L'Italien Heel prend la 5e place devant des skieurs représentants d'une nouvelle génération, à savoir les Autrichiens Mayer et Franz, avec intercalé le Finlandais Romar.

Pour les skieurs Suisses le bilan n'est heureusement pas aussi catastrophique que samedi en descente. Cette fois Patrick Kueng parvient à se classer 10e. C'est une bonne performance pour ce skieur de 28 ans qui termine d'ailleurs très près du top 5 tant les écarts sont faibles.

Derrière lui c'est tout de même un peu le désert puisque seul Sandro Viletta, 25e, et Silvan Zurbriggen, 27e, marquent quelques points. Carlo Janka restant une nouvelle fois très loin de son meilleur niveau.

Le classement complet ICI


A suivre les photos