Au lendemain de l'exploit réalisé par Alexis Pinturault en slalom, le très nombreux public présent en bas de la Face de Bellevarde rêvait en toute logique d'un fabuleux doublé.

Le skieur de Courchevel avait promis à ses supporters de tout donner pour remporter ce slalom géant spectaculaire et difficile. Auteur d'une belle première manche, Pinturault s'était bien positionné pour l'emporter, mais pas suffisamment car son rival Autrichien Marcel Hirscher avait fait encore mieux.

Du coup Alexis Pinturault est obligé de prendre tous les risques en seconde manche. Le Savoyard s'élance et affronte la piste sans peur. Il taille des courbes parfaites et avale les portes tel un métronome. Rien ne semble pouvoir lui arriver et cette fois on se dit que la gagne est de nouveau toute proche.

Soudain, à deux portes de l'arrivée, son ski intérieur décroche. Pinturault ne peut rien faire, il part à la faute devant un public médusé et terminera finalement ce slalom géant à la 28e place.

En haut de la piste Marcel Hirscher est immédiatement averti des malheurs du Français, alors le vainqueur du globe 2012 décide de logiquement gêrer son second parcours avant de signer son 13e succès en carrière. 

L'Autrichien en profite pour se replacer au général de la coupe du monde toujours mené par le Norvégien Aksel Svindal.

Le jeune Allemand Stefan Luitz, 20 ans seulement, crée une sacré surprise en venant chercher la seconde place, premier podium de sa carrière obtenu avec le dossard 35, à 1/16sec de l'intouchable Hirscher. Ted Ligety, en difficulté sur la première manche, a su revenir pour prendre le troisième rang à 1.42sec.

"Voir tout s'effondrer si proche de l'arrivée, c'est un peu dommage. Mais, au moins, ça prouve que je suis dans le coup. A moi de me reconcentrer et de rebondir pour les prochaines courses." a déclaré Pinturault après sa faute. 

Thomas Fanara sera finalement le meilleur Français du jour avec sa 7e place, Steve Missillier termine 11e, Mathieu Faivre 18e, Cyprien Richard 21e, Thomas Mermillod-Blondin 24e et Victor Muffat-Jeandet 29e.

En plaçant sept skieurs dans le Top 30 la France réalise une belle perf collective qui doit au moins faire envie à une équipe Suisse qui s'enfonce de plus en plus. Aujourd'hui seul Didier Defago marque des points, il se classe seulement 22e, mais ou sont passés les Helvètes si fort dans cette discipline ? 

 

Le classement complet ICI