Les skieurs ont répondu à l'appel de la montagne !
 
Et les exploitants des domaines skiables d'Anniviers annoncent tous des augmentations (environ) :
 
 +5% de recettes de transports,
 +13% de journées skieurs,
 +12% de recettes de restauration selon les établissements, hausse de la consommation en buvette d'altitude, consommation similaire dans les restaurants traditionnels.
 
Des journées mémorables

Si les domaines ont tous été très chargés, la journée du samedi 29 décembre restera dans les annales, avec un total de 7'000 journées skieurs sur le domaine de Grimentz-Zinal par exemple, un record.
 
Nouvelle télécabine bienvenue à Vercorin

Vercorin a retrouvé les chiffres de l'hiver 2008/2009 : +30% d'augmentation, tant en fréquentation du domaine qu'en chiffre d'affaires de restauration. La nouvelle télécabine Vercorin-Crêt-du-Midi, le nouveau self du restaurant et les conditions météo parfaites ont permis ce bond en avant.
 
Hôtellerie: fréquentation en hausse

La fréquentation des hôtels du Val d'Anniviers, de Vercorin à Chandolin, est en hausse par rapport aux vacances Noël/Nouvel-An 2011/2012:  "complet" à Chandolin, 20% d'augmentation à Vercorin, "meilleure" au Bella-Tola, avec une clientèle fidèle, et une bonne fréquentation en court séjour.
 
Les modes de consommation varient

Si certains hôtels enregistrent une hausse des séjours à la semaine, d'autres ont annoncé une baisse de ce type de séjours.
 
D'une manière globale, la forte occupation des villages de la vallée a garanti une excellente occupation des restaurants et des infrastructures annexes. Certains hôteliers se réjouissent de constater "moins de frein à la consommation" chez leurs clients.
 
Prévisions hivernales aléatoires

Le niveau des réservations est très variable: de la forte baisse des demandes pour "Carnaval" dans un hôtel établissement se doit déjà de refuser des clients pour ces vacances. La période de janvier sera vécue sous le signe du "Last Minute" pour certains, ou avec des clients fidèles pour d'autres (séminaires, évènements, groupes avec guides, etc). Ces prévisions montrent le caractère aléatoire de l'occupation d'un hôtel à l'autre dans notre vallée.
 
Parahôtellerie: de bonnes fêtes, une situation à observer de près pour la suite de l'hiver

Si la semaine de Nouvel-An a affiché complet (soit un chiffre quasi identique à l'an dernier), la situation reste sensible : "la saison s’annonce, sauf mauvaises surprises en cours de route, bonne malgré une économie toujours vacillante", nous indique Nicole Salamin de l'agence Immobilia-Grimentz.
 
Le taux d'occupation moyen final de l'hiver 2011/2012 a été de 57% dans l'agence citée. Le taux d'occupation prévisionnel est déjà de 51% pour 2012/2013. Cet hiver devrait être une bonne saison pour la parahôtellerie.