Conditions parfaites, paysage de carte postale et des milliers de supporters installés en bord de piste et dans le stade d'arrivée : Le tableau est idyllique pour débuter ce premier week-end dans l'Oberland Bernois.
 
Ce slalom géant d'Adelboden, version 2013, restera comme un grand cru avec le nouveau succès du meilleur spécialiste de la planète.
 
Vainqueur de 4 géant sur 5 depuis le début de la saison, seul Val d'Isère lui a échappé au profit de Hirscher, Ted Ligety a tout donné pour remporter aujourd'hui sa première victoire sur cette piste mythique. L'Américain a une fois encore dominé tous ses rivaux.
 
Le seul qui pouvait l'empêcher de gagner c'était le vainqueur de la première manche, Marcel Hirscher, mais l'Autrichien a commis une grosse faute sur le second tracé à l'entrée du terrible mur d'arrivée. Résultat il perd toutes ses chances et se classe seulement 16e.
 
Marcel Hirscher n'a pas calculé, il a tout donné pour venir chercher l'extra-terrestre Ligety mais la barre était une nouvelle fois trop haute en géant, sa chasse gardée.
 
Du coup ce sont les Allemands qui profitent des petits malheurs de Marcel Hirscher en plaçant deux hommes sur le podium : Fritz Dofper deuxième à 1.15sec et Felix Neureuther troisième à 1.24sec.
 
"C'est assurément une piste difficile, la plus belle de géant dans le monde. Alors pour moi, mon premier podium en géant, la première fois que deux Allemands sont sur le podium en géant, c'est vraiment un jour spécial", expliquait Neureuther à l'arrivée.
 
Déception Française ! 
 
Avec six skieurs en seconde manche, dont Fanara 3e et Pinturault 5e, on espérait le podium dans le camp Tricolore mais le deuxième tracé aura presque tourné au cauchemar avec une chute pour Fanara et quelques erreurs de Pinturault qui redescend au 14e rang. Mathieu Faivre, 12e, sera le meilleur Français aujourd'hui.
 
La bonne surprise Suisse !
 
Malgré la nouvelle contre performance de ses leaders Defago et Janka, le ski Suisse a trouvé un petit peu le sourire avec la belle 11e place du Grison Gino Caviezel. Parti avec son dossard N°52, il se classe 23e de la première manche avant de signer une superbe deuxième manche.
 
Le classement complet ICI