20e succès en coupe du monde pour Aksel Lund Svindal, un total qui mérite le respect !

Le Norvégien se souviendra sans doute longtemps de ce super-g de Kitzbühel car il s'est imposé pour la première fois de sa carrière sur cette pente si compliquée. La Streif ne vous laisse que peu de répit, même lorsqu'il s'agit d'un super-g !

Svindal avait déjà gagné trois des quatres super-g disputés cet hiver. Il était donc le favori logique de cette course d'autant plus qu'il a dominé cette semaine les entrainements de descente.

Malgré quelques toutes petites erreurs le Norvégien a construit son succès sur la partie intermédiaire en négociant un peu mieux que ses rivaux les nombreuses courbes proposées par ce tracé.

A l'arrivée Aksel Svindal devance de 0.13sec le surprenant Autrichien Matthias Mayer qui disputait aujourd'hui son deuxième super-g, seulement, sur cette piste effrayante pour les novices. Le podium est complété par le vainqueur de la descente de Wengen, l'excellent Italien Christof Innerhofer qui accuse 0.40sec de retard sur Svindal.

Avec les 100 points qu'il a reçu suite à son succès, le skieur Norvégien va très probablement remporter dans quelques semaines le globe de la discipline. 

Bonne opération pour lui également au général de la coupe du monde car il revient ce soir à 88 points du leader Marcel Hirscher.

Le second Norvégien Kjetil Jansrud se classe 4e, au pied du podium, suivi par Erik Guay et Ted Ligety. Jolie performance pour les Tricolores avec Adrien Théaux et Yohan Clarey qui terminent ex-aequo au 7e rang.

A l'issue de la course Théaux se montrait un peu déçu tandis que son coéquipier avait le sourire, jamais il n'avait si bien skié lors d'un super-g à Kitzbühel. Alexis Pinturault termine au 11e rang, c'était sa première participation à une épreuve de vitesse sur la Streif. 

C'est une fois de plus la débandade pour les Suisses, pour ne pas dire la grosse catastrophe, qui doivent attendre la 29e place pour trouver leur "meilleur skieur", en l'occurence Sandro Villetta !

Le grand week-end de Kitzbühel se poursuit samedi avec la descente et dimanche avec la slalom, sans oublier un combiné qui additionera les chronos de ces deux épreuves.

Le classement complet ICI