Cet ancien pro rider est une figure emblématique de la station et surtout l’un des pionniers du snowboard freestyle aux Arcs. Démir a vécu dans la station de 1993 jusqu’à 2004 et a ainsi noué une relation particulière avec cet endroit qu’il considère comme “sa maison“. Il vous livrer sa vision des Arcs.

  

Suivez Démir Julia à la redécouverte des Arcs

"En tant que Belge et Espagnol, je suis arrivé par hasard aux Arcs. Enfin par hasard, pas vraiment… C’est surtout grâce à Axel Pauporté, qui était déjà pro rider et qui devait shooter toute une saison sur la station. Je suis donc venu avec lui, Phil Lalemant et Fred Gallo pour ma première saison ici en novembre 1993. Nous étions donc quatre Belges à faire le trajet jusqu’aux Arcs.

Une fois arrivé sur place, j’ai eu directement le coup de foudre. L’ambiance qui régnait aux Arcs et le cadre… Tout était tellement parfait. En plus, le snowboard venait tout juste de commencer.

Après avoir passé une saison à découvrir le domaine, je me suis aperçu que c’était vraiment le paradis sur terre. Je me suis dit qu’il fallait qu’on en parle aux personnes autour de nous pour qu’ils puissent goûter aussi à ça. Du coup, deux ans après, 45 Belges sont venus habiter ici !

Pour moi, l’énergie que dégage cette station et son âme, je ne l’ai retrouvé nulle part ailleurs. C’est pour ça que j’ai passé autant de temps ici.

Niveau ride, le terrain est super polyvalent et on trouve une montagne multi fonctionnelle avec du raide, du vallonné, du long freeride et pas toujours beaucoup de marche pour accéder aux spots. Les jours de mauvais temps, c’est parfait car il y a de quoi se faire bien plaisir dans les forêts de Peisey-Vallandry et Villaroger.

Les Arcs est aussi une station dominée par le Mont Blanc, c’est sans doute pour cela qu’il y règne une atmosphère particulière. Ce que j’aime spécialement, c’est que chaque endroit est unique et on a l’impression d’être dans un pays différent quand on ride :
- Sous “Les Deux Têtes“ (Arcs 1600) les jours de poudreuse, on a l’impression d’être à Whistler.
- À l’Aiguille Rousse, tout en bas, tu peux t’imaginer dans le Colorado tellement la couleur de la pierre est différente.

Il m’a fallu trois saisons pour vraiment connaître le domaine parfaitement tellement il regorge de possibilités.
Personnellement, l’endroit où je me sens le mieux et qui m’inspire le plus est celui du Col du Renard. Il y a une vue à 360 degrés vraiment unique et tu te retrouves en plein cœur des Arcs. Ce petit sommet est pour moi le centre névralgique de la station.

J’aime beaucoup les mythiques “Grandes Pentes“ en première trace les jours de poudreuse. À chaque fois, c’est une expérience unique. Il faut savoir que cet endroit a une histoire car les légendes du snow l’ont ridé (Régis Rolland, Steve Graham…).

Pour un côté plus facile, il y a “Les Lanches“. Il n’y a jamais personne, l’endroit est magnifique et à la fin du run, il y a un petit restaurant savoyard qui t’attend avec des plats traditionnels.

L’endroit où j’ai le mieux dormi aux Arcs est le refuge “Le Turia“ qui est vraiment très spirituel. Là-bas, tu es vraiment seul au monde et c’est une formidable occasion pour se retrouver avec soi-même, loin de tout. C’est important de ne pas y aller avec n’importe qui pour le respect de ce lieu et tout ce qu’il dégage. C’est un moment unique à partager avec des personnes proches.

Côté restauration ou endroits sympas pour aller boire un coup, il y a beaucoup de choix aux Arcs 1800, altitude que je préfère car c’est là que j’ai vécu. Je conseille “Chez Boubou“ pour aller boire un coup ou prendre son café le matin avant d’aller rider, “Le Miam Corner“ pour un petit déjeuner ou un repas du midi (demandez les excellents Bagel !) et “Le Mountain Café“ pour manger de délicieux hamburgers ou fajitas. »

  

Séjourner aux Arcs

Si vous souhaitez profiter d’un domaine chargé d’histoire lors de vos vacances de février, Les Arcs proposent une offre avec votre hébergement à partir de 127€/personne (tarif/personne calculé sur la base d’un studio 5 personnes en occupation maximum). L’offre est valable pour toute réservation d’un séjour entre le 16 février et le 16 mars 2013. Pour les snowboardeurs, c’est un pèlerinage obligatoire !

Plus d'offres sur www.lesarcs-reservation.com