Dans le cadre du chantier de construction du télésiège débrayable des Estaris, une opération de levage par héliportage s'est déroulée ce vendredi 18 octobre sur Orcières.

 

Héliportage des pylones du nouveau télésiège des Estaris


L'opération a été orchestrée par les sociétés VLM et TRAME à qui le constructeur Poma a confié la réalisation du génie civil et du montage du nouveau téléporté. C’est un hélicoptère gros porteur Super Puma (équipé de 2 turbines de 1780 chevaux chacune) de la société Helog-Heliswiss qui a assuré le portage des 10 pylônes et têtes de pylônes qui supporteront la ligne.

En moins de trois heures (entre 8h30 à 11h30) l'ensemble des éléments dont certains dépassent les 2 tonnes ont été hissés depuis la station d'Orcières, à 1850 mètres jusqu'au secteur des lacs à plus de 2500 mètres d’altitude.

A l’issue de cette opération d'héliportage restaient le déroulage des câbles, le montage des sièges et les divers essais, réglages et finitions afin de pouvoir accueillir les skieurs dès la saison prochaine, la mise en service du télésiège des Estaris étant prévue pour le début de l'année 2014.

 

Pourquoi un nouveau télésiège des Estaris ?


En remplaçant le télésiège des Lacs par ce porteur à gros débit, le groupe Labellemontagne, délégataire du domaine skiable d'Orcières depuis 2003, poursuit son programme d'investissement(1)

Construit en 1982, l’ancien appareil, un télésiège deux places à pinces fixes, ne répondait plus aux exigences actuelles des skieurs. Pour son remplacement, le choix des acteurs économiques de la station s'est porté sur un appareil 6 places débrayable, ceci afin de répondre aux mieux aux contraintes coût d'investissement/débit/sécurité et surtout d’apporter entière satisfaction à la clientèle familiale qui fréquente la station.

Suivant un tracé proche de l'existant, le nouveau télésiège desservira, depuis le plateau de Roche Rousse (2286 m) l’ensemble du secteur des Lacs reconnu pour son enneigement de qualité.
Néanmoins, pour améliorer la gestion du flux de skieurs, la gare de départ du nouveau téléporté sera déplacée de 17 mètres sur la droite tandis que la gare d’arrivée sera positionnée un peu plus en amont, facilitant ainsi la desserte des pistes existantes.  

En réalisant ce nouveau télésiège dans la continuité du Télémix de Roche Rousse, c'est une nouvelle colonne vertébrale qui verra le jour pour le domaine skiable d'Orcières(2). Un axe stratégique qui, depuis le front de neige du Queyrelet, permettra un accès rapide et confortable au domaine d'altitude prisé tant par les skieurs confirmés que par les débutants. Le confort et la sécurité des usagers ont, par ailleurs, été une des priorités donnée à ce projet. L’ensemble des sièges seront notamment équipés de la nouvelle technologie en matière de sécurité pour les enfants.
 
A l’issue de cette opération d'héliportage restaient le déroulage des câbles, le montage des sièges et les divers essais, réglages et finitions afin de pouvoir accueillir les skieurs dès la saison prochaine, la mise en service du télésiège des Estaris étant prévue pour le début de l'année 2014(3).

(1) Depuis 2003, le groupe Labellemontagne a investit plus de 35 M€ sur le domaine skiable d'Orcières ; remplacement et rénovation du parc des remontées mécaniques, programme de neige de culture, travaux de pistes...
(2) Orcières 1850, c'est un domaine certifié ISO 9001 offrant 100 km de pistes entre 1850 m et 2735m desservies par 28 remontées mécaniques. CA 2012/2013 : 9,6 M€ (+ 8% /N-1)
(3) Ouverture saison 2013/2014 : du 14 décembre 2013 au 27 avril 2014.

  

Le télésiège débrayable des Estaris en chiffres


- Constructeur : POMA
- Altitude Gare de départ : 2286 m – Altitude Gare d'arrivée (motrice) : 2586 m
- Véhicules 68 sièges de 6 places
- Temps de montée : 5 minutes contre 12 actuellement
- Vitesse de 0 à 5 m/s
- Longueur = 1561 m
- Dénivelé = 300 m
- Débit= 2400 p/h
- Montant global de l'investissement :5,7 M€ HT