Le virage coupé est un virage technique qui apporte beaucoup de sensations, c’est un peu la finalité du skieur sur piste ! Faire des coupés permet d’apporter beaucoup de finesse, de variété et de puissance dans son pilotage. Pour vous apporter un maximum de détails sur cette technique, nous avons échangé avec Lionel Lavantes, moniteur de ski à Val d’Isère.

 

En ski, qu’est ce qu’un virage coupé ?


Le virage coupé permet de placer précisément ses skis en courbe, en conservant une vitesse élevée. L’appui doit être ferme. L’avantage des coupés, quand ils sont bien réalisés, est d’offrir un pilotage fin, précis, rapide et puissant, avec un maximum de contrôle.

Grâce aux skis paraboliques, faire des coupés est devenu beaucoup plus aisé qu’autrefois. En effet, la forme «taille de guêpe» des skis (largeur plus importante en spatule et talon qu’au niveau du patin) leur permet de se courber naturellement au moment où on les met sur la carre. On tourne ainsi «en coupé», avec une conduite plus incisive, sans déraper.

 

Comment faire un virage coupé ?


Les skieurs de niveau intermédiaire à confirmé peuvent commencer à tailler des virages coupés. C’est ce qui les mènera, entre autre, au niveau supérieur, pour gagner en vitesse et en précision dans le carving. Il faut pour cela être bien équilibré et juste dans ses placements.

Quelques incontournables :
► Penser à bien «charger» le ski extérieur avec le poids du corps, de façon bien équilibrée
► Marquer la prise de carre de façon franche. L’inclinaison du skieur dans le virage joue un grand rôle, mais il faut également rentrer légèrement le genou extérieur.
► Tandis que le corps s’incline à l’intérieur, la pression va augmenter essentiellement sur le ski extérieur. Le ski intérieur est également utilisé dans le creux du virage et porte un certain poids.

Pour débuter, mieux vaut commencer à faire des coupés sur un terrain peu pentu, par exemple sur une piste bleue, pour éviter de prendre trop de vitesse et de perdre le contrôle. Choisissez aussi une piste bien damée.

Les skis ayant un rayon de courbe délimité, il faut aussi faire attention aux autres utilisateurs : on a souvent tendance à regarder uniquement en bas sans se préoccuper des côtés. Et une fois qu’on est sur la carre en coupés, il est parfois difficile d’en sortir rapidement quand on débute.

Pour vérifier que vous effectuez bien des «coupés», regardez la trace de vos skis dans la neige, elle doit être bien nette.

N’hésitez pas à essayer de faire des coupés même si vous avez un petit niveau : certains moniteurs initient même des débutants à ces conduites de courbe en fin de semaine !


Alors lancez vous et... bon ski !